Bénin : Le Madep se rallie au Bloc Progressiste

Bénin : Le Madep se rallie au Bloc Progressiste

C’est acté, le Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep) poursuivra son aventure politique au sein du Bloc Progressiste. C’est une décision prise par les militants du parti ce 1er novembre lors du conseil national extraordinaire de la formation politique.

BMP au Bénin : les dinosaures du bloc boudent la rentrée politique

Le Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep) fait désormais partie du Bloc Progressiste. Ainsi en a décidé ses  militants  au cours du  conseil national extraordinaire  du regroupement politique.L’événement s’est déroulé   hier jeudi à la maison des jeunes d’Akpakpa, un quartier de  Cotonou. Dans son allocution, Antoine Idji Kolawolé, le premier vice-président du parti a indiqué que c’était le souhait des militants d’avoir un Madep fort à l’intérieur de l’Union fait la Nation.  «Quand Patrice Talon est venu, il a dit que la première chose à faire est d’avoir de grandes formations politiques nationales. C’est ce que vous avez toujours voulu depuis près de 20 ans maintenant » a t-il poursuivi.

A sa suite , Louis Vlavonou, le deuxième vice-président du Madep prendra la parole pour reconnaître la justesse de la réforme du système partisan . Une réforme longtemps attendue par les militants du Madep. « Aujourd’hui, nous avons trouvé un président de la République qui partage nos ambitions et qui est décidé à nous accompagner. La lutte menée depuis 10 ans a trouvé son couronnement avec la réforme du système partisan que nous avons toujours voulu. Désormais, il existe la loi portant Charte des partis politiques en République du Bénin » a-t-il déclaré. Après le conseil national extraordinaire , un congrès extraordinaire a été organisé  pour entériner la décision d’adhésion du Madep au Bloc Progressiste.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Delphin GOUVOEKE Il y a 3 semaines

    Aooooo, ce sont les adhérents et sympathisants qui seront les perdants. Seuls ces politicards qui prennent le devant de ces partis vont se tirer avec gros pactoles et les miettes aux votants sans convictions aucunes dans le débat politique.