Côte d’Ivoire : décès du proche de Gbagbo Aboudramane Sangaré

Côte d’Ivoire : décès du proche de Gbagbo Aboudramane Sangaré

Terrible nouvelle pour le FPI (Front Populaire Ivoirien), qui vient de perdre l'un de ses leaders historiques en la personne d'Aboudramane Sangaré.

Côte d’Ivoire : la lutte contre les trafics de véhicules de luxe bat son plein

Après les troubles qu’a connu la Côte D’Ivoire en 2011, suite aux violences post électorales qui ont entraîné la chute du régime de Laurent Gbagbo, son parti, le Front Populaire Ivoirien (FPI), a fortement été affaibli. Plusieurs cadres du parti avaient alors été emprisonnés et d’autres avaient pris le chemin de l’exil. Au nombre de ceux qui sont restés fidèles à l’ancien président ivoirien, il y a Aboudramane Sangaré.

Cette figure historique de la scène politique ivoirienne était aux côtés de Laurent Gbagbo au tout début du FPI en 1982. Alors que Laurent Gbagbo s’était exilé en France dans les années 80, c’est Adoudramane Sangaré qui dirigeait le navire FPI.

Après les violences qui ont fait des milliers de victimes lors des élections de 2011, Laurent Gbagbo, après avoir perdu le pouvoir a été transféré à la Cour Pénale Internationale (CPI), afin d’être jugé, notamment pour faits de crimes contre l’humanité. Depuis, le FPI s’était scindé en deux factions. Une frange, dirigé par l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan et une aile dure qui n’a que pour seul objectif la libération de Laurent Gbagbo, dirigée par Aboudramane Sangaré. Le compagnon de lutte de Laurent Gbagbo est décédé à l’âge de 72 ans à Abidjan.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    C’est quand même bizarre que tous les opposants du *** (Drame âne) au pouvoir meurent un par un. Il est temps de se poser de sérieuses questions à ce sujet. Ceux qui viennent d’être libérés, qu’ils se méfient aussi. Les exilés qui rentrent après “l’amnistie” meurent aussi.

    Triste Afrique, pourtant si riche pour s’ auto suffire dans l’unité, mais si divisée.

  • Avatar commentaire
    Amani NGUESSAN Il y a 2 semaines

    Non ce n’est pas vrai. je ne l’aime pas trop mais devant la mort, il faut plutôt demander l’indulgence de Dieu
    Dommage, voilà pourquoi, il faut laisser les palabres inutiles.
    Bizarrement les morts se font en série au FPI: Pol Dokui, Abouo Ndori, Gossio Marcel, Sangaré entre autres
    Nous les humains sommes trop égoïstes. Maintenant qu’il s’en est allé est-ce que les 2 ailes du FPI vont se surpasser et aller à la paix et au delà RHDP et PDCI?
    Les Adjoumani et autres transhumants attention.
    Bédié a un djgboman…