Dossier ‘’faux médicament’’ au Bénin : Mohamed Atao Hinnouho condamné à 5 ans de prison ferme

Dossier ‘’faux médicament’’ au Bénin : Mohamed Atao Hinnouho condamné à 5 ans de prison ferme

Le député Mohamed Atao Hinnouho poursuivi pour une affaire de faux médicament puis de fraude douanière est condamné pour 60 mois d’emprisonnement ferme et des milliards d’amende, de dommages et intérêts.

Affaire Atao Hinnouho : La décision courageuse du juge des libertés ternie par l’immixtion de l’exécutif

Le juge Azo commis pour le dossier a livré le délibéré très tôt ce matin du mardi 6 novembre 2018 au tribunal de première instance de Cotonou. Le député arrêté le dimanche 13 mai 2018 devra poursuivre son séjour carcéral. Il est ainsi jugé coupable de fraude douanière dans cette affaire de faux médicament.

En effet, c’est un dossier de trafic de faux médicaments avec le laboratoire New Césamex qui a évolué vers une affaire de fraude douanière et puis de violence sur des agents de la police lors de leur mission de perquisition chez lui à Akpakpa en décembre 2017. Pour le chef d’accusation relatif à la violence sur agent de la police, il a été relaxé mais écope toutefois d’un an d’emprisonnement ferme pour rébellion contre décision de justice lors de cette perquisition.

Outre les 5 ans d’emprisonnement ferme, Mohamed Atao Hinnouho devra payer un milliard de francs Cfa comme amende et puis deux milliards de dommages et intérêts à la douane béninoise. Le juge a aussi ordonné la destruction des médicaments saisis.

Commentaires

Commentaires du site 26
  • Avatar commentaire
    MisterMadamPol Il y a 1 semaine

    Le REso ATAO est membre du bloc présidentiel!!!

  • Avatar commentaire
    ZOKAN GUè GUè Il y a 1 semaine

    BIEN LE SURVEILLER CAR IL EST TReS LALIN

  • Avatar commentaire
    Houévi Marc Il y a 2 semaines

    un jeune juge **** c’est grave pour la jeunesse

  • Avatar commentaire

    Ce verdict est inique et ne rend aucun service ni à notre patrie ni au gouvernement qui la représente. L’honneur des acteurs de la justice me paraît gravement entachée.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 semaines

    Ce n’est pas parce que Atao Hinnouho soit jugé et condamné qui est répugnable. S’il est coupable, il doit être soumis à la rigueur de la loi. Mais avant cela tout doit être fait pour prouver sa culpabilité. Est-ce que la culpabilité de Atao Hinnouho est suffisamment prouvée? Est-ce que le ministère public est allé au fonds des arguments de la défense et a pu vérifier clairement les accusations? Toute la cabale organisée contre un député pour aller l’enprisonner depuis son lit de malade, sans que son imunité ne soit auparavant levée participe à une justice expéditive qui viole la présomption d’innocence et les droits de l’homme contrairement à ce que prévoit la constitution. Une telle justice n’a plus son fondement dans l’Etat de droit et doit *****.

    • Avatar commentaire
      SINZOGAN Il y a 1 semaine

      1-Est-ce que la culpabilité de Atao Hinnouho est suffisamment prouvée? OUI Les preuves ont été exhibées à l’audience de correctionnelle

      2- Est-ce que le ministère public est allé au fonds des arguments de la défense et a pu vérifier clairement les accusations? OUI
      CALMEZ VOUS Monsieur.

      3-“Toute la cabale organisée contre un député pour aller emprisonner depuis son lit de malade”
      ATAO est connu pour ses trafics
      MERCI MAPOLEON

  • Avatar commentaire

    Tous ceux qui ont eu à voir le procès des dignitaires nazi à nuremberg…

    Ceux là..qui détenaient en leurs mains pendant un temps la vie de millions d’etre humains sur terre…

    Ceux qui ont vu le procés de petin,de laval et des colabo français…

    Ceux qui ont vu sadadam hussein..tenant le coran dans la main (pensant bluffer le bon dieu)…devant ses juges…tellement devenu..un homme ordinaire

    Dis je..doivent méditer..

    Lah hawla wa llah kouata illah billahi….

    je m’arrete là..pour ne pas etre sensuré…mais vous m’aviez compris..

  • Avatar commentaire

    Ça n’a pas aidé que son parti se rallie

  • Avatar commentaire

    L’incapacité des humains,à observer,regarder,chercher de comprendre au delà de l’aspect factuel..des choses…comprendre avec le discernement…

    Dis je est manifestement…désolant..

    Et pourtant tous les livre saints en ont parlé abondamment…

    Voir..un homme au sommet de la grace divine,de la gloire.touchant et ayant entre ses main le grall..comme s’il toisait dieu…et le voir subitement..du jour au lendemain….mis nu,sans force,ni pouvoir,humilié….

    Cet état de chose…est récurrent et quotidien..

    N’est ce pas..le lieu..de méditer,d’étre humble…et se dire que ce qui arrive…aux autres peut bien arriver…..

    Oui..on a vu…des gens qui jugent…se retrouver en position d’etre jugés..

    Oui on a vu..des gens..pleins de certitude…douter..parce que abandonnés par le pouvoir..

  • Avatar commentaire

    “60 mois d’emprisonnement ferme et des milliards d’amende, de dommages et intérêts”.
    Tout ça est extravagant.

    On dirait que cette justice est à l’image du pays, c’est à dire en pleine déliquescence.

  • Avatar commentaire
    Le Messager Il y a 2 semaines

    Où allons nous avec tout xa, c’est vraiment grave… De toutes les façons de Bénin étonné toujours le monde. La fin de toute choses vaut mieux que son commencement dit l’Ecclésiaste !!!

  • Avatar commentaire

    Héééélou…….. La justice Béninoise va où avec la CRIET

  • Avatar commentaire

    On l’a aidé à évacuer sa famille aux états unis. Donc il ne craint rien il peut se permettre d’exécuter les décisions de la majesté. La vie ne tient que sur une ficelle. Il n’a qu’à faire son zoro sous la rupture.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 semaines

    D’ordinaire dans un Etat de droit quand un juge prononce une condamnation, il explique à l’opinion la preuve de la culpabilité du condamné et tout ce qui a été fait pour parvenir à cette preuve. Mais au Bénin il suffit que le conseil des ministres lance des rumeurs d’accusation ou organise des cabales contre quelqu’un et le très **** procureur livre le présumé à la justice. Le juge après avoir écouter la défense ajourne deux ou trois fois le procès et fnit par condamner selon lest extes de l’accusation sans que les recherches de la preuve de la culpabilité soit établie. C’est cela qui est indigne d’un Etat de droit. Et condamner des gens en plus de la prison ferme à payer des milliards de francs dans un Bénin où le smig est 40.000 FCFA est absurde. Cela voudra dire que l’on tue les gens vivants. Ceux qui continuent d’avoir confiance à une telle justice en ont ainsi pour leur compte.

  • Avatar commentaire

    le sort..de tous ceux. qui ont.. contribuer…à l’avénement de talon….de faon active ou passive…me laisse indifférent…

    Il est plus que jamais…urgent pour la grande masse…de savoir.. que la jalousie,la médisance,l’ ingratitude,l’envie….etc…ne sont en aucune façon..des projets de société..

    Progressivement..chacun est rétribué..en fonction de sa participation à la for f aiture…et ceux pensent pouvoir échapper…à la karma…ont tort..

    yayi..un prophéte,un messie..celui qui met en garde…?…je ne sais pas….en tout cas…je le vois bien rigoler..en se disant…au suivant…!!!!

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 2 semaines

    un milliard de francs Cfa comme amende et puis deux milliards de dommages et intérêts Est tout comme l’inscrire au secour populaire à la fin de son séjour carcéral…..En tout cas, tolérance 0 au Bénin et c’est une bonne chose.

  • Avatar commentaire
    Sonkpaka de Nati Il y a 2 semaines

    Son ralliement aux mouvances présidentielles n’aura servi à rien. Peut-être bénéficierait-il d’une grâce présidentielle ou d’une libération après 2 ans et demi pour bonne conduite.
    Dans tous les cas tout est fait pour lui priver de sa candidature aux prochaines législatives.
    Fera t-il appel de la décision?

    • Avatar commentaire

      Sur quelle liste aurait-il pu se présenter?

    • Avatar commentaire

      Il allait au parlement pour apporter quoi à la nation béninoise ???

      C’est un mauvais exemple.

      Il faudrait décourager ces types d’aventuriers politiques. On vient à la politique pour apporter quelque chose à son pays pas pour en prendre.

      Surtout pas pour régler des comptes et faire fortune comme nous voyons toujours. C’est ça la rupture que nous attendions, le renouveau que le peuple attend toujours.

      Mais nous devons nous battre pour instaurer tôt ou tard cette conception de la politique et frapper avec la dernière rigueur tous ceux qui sous le couvert de la politique sont plutôt de véritables bourreaux du peuple.

      • Avatar commentaire

        La rupture incarne tout ce que vous citez et qui est a combattre, l’affairisme au sommet de l’état et les reglements politiques

  • Avatar commentaire

    Voilà. Il faut vraiment assainir ce pays. Il devrait aussi dédommagé ceux qui ont eux des problèmes de santé à cause de ces poisons(faux médicaments)… Vive la justice béninoise. 

  • Avatar commentaire

    Outre les conditions de son arrestation et les conditions calamiteuses de l’instruction de son dossier indignes d’un État de droit, moi je suis satisfait de la condamnation de ATao Hinnouho.

    Pour moi il est au nombre des personnes que la purge de la classe politique doit concerner.

    Son adhésion teadive au bloc soutenance soutenant Patrice Talon n’a pu rien changer. C’est la preuve qu’il incapable de faire une lecture politique objective de sa situation.

    Patrice Talon ne peut pas se créer des problèmes plus qu’ il en a déjà en intervenant pour lui. Il n’a d’ailleurs plus besoin de lui.

    S’il doit purger cette peine, C’est un homme fini. Et ce serait une leçon pour les affairistes qui s’adonnent à la politique.

    Une leçon pour *** lui aussi, car il sera traité de la même manière quand l’occasion va se présenter.

    • Avatar commentaire

      Je partage votre avis.
      Pour moi, chaque fois qu’un *** tombe c’est une bonne chose pour le Bénin.
      Maintenant, il faudrait que cela s’élargisse à tous les camps politiques.

  • Avatar commentaire

    Ha ha ha.
    Toujours notre fameux juge Azo à la manœuvre