Election en RDC : L’oppositon pour le retrait du candidat de Kabila

Election en RDC : L’oppositon pour le retrait du candidat de Kabila

Les élections présidentielles approchent à grands pas en République Démocratique du Congo. La campagne débutera officiellement le 30 novembre et les différents états-majors des partis politiques sont dans les starting-blocks.

RDC: tensions autour de Thabo Mbeki, envoyé spécial de la SADC

Cette élection présidentielle se fera sans Joseph Kabila, qui a renoncé il y a quelques mois à se présenter à un nouveau mandat à la tête de la RDC. Cependant, son ombre va planer sur cette présidentielle du 23 décembre car son dauphin Emmanuel Ramazani Shadary, qui est un de ses proches, fait office de potentiel vainqueur.

Dans une déclaration commune, les partis membres de l’opposition politique congolaise accusent le candidat de la majorité présidentielle d’utiliser les moyens et le personnel de l’État pour le besoin de ce qu’ils ont appelé une  “campagne électorale anticipée”.

Tous les principaux leaders de l’opposition politique ont signé ladite déclaration. Ils estiment qu’Emmanuel Ramazani Shadary doit faire l’objet de poursuites judiciaires et sa candidature écartée.

Commentaires

Commentaires du site 0