L’ancienne first lady américaine dans l’ouvrage qu’elle a commis ce Mardi, dit ouvertement ce qu’elle pense de la politique américaine mais surtout de Donald Trump, qu’elle n’hésite pas à qualifier de grossier rustique.Le monde connaissait Michelle Obama pour son zèle et son plaidoyer en faveur de la santé publique, de l’enseignement supérieur et des initiatives d’autonomisation des femmes et des filles au cours de son mandat à la Maison Blanche,  dans « Devenir » son livre mémoire, Michelle se lâche. Et elle n’y va pas avec le dos de la cuillère, réglant ses comptes avec Donald Trump qu’elle accuse d’ailleurs d’avoir mis sa famille en danger en exacerbant par ses propos la théorie qui a faussement prétendue que son mari n’était pas né aux USA ; elle dit de l’Actuel locataire de la Maison Blanche, qu’il est « fou et mesquin » et « Pour être claire, nous avions maintenant affaire à une petite brute ».

Une opinion qu’elle avait bien basse, surtout après avoir entendu les commentaires candides et obscènes de Trump à propos des femmes « C’était une expression de haine qui avait été généralement tenue à l’écart de la société polie, mais qui vivait toujours dans la moelle de notre société supposément éclairée – vivante et suffisamment acceptée pour que quelqu’un comme Donald Trump puisse se permettre d’en être le porte-étendard ».

Michelle Obama, prévoirait une tournée mondiale pour la promotion de « Devenir » dont l’ex président Barack Obama disait dans un tweet, ce mercredi « Je l’aime parce qu’il reflète fidèlement la femme que j’ai aimé pendant si longtemps. »

4 Commentaires

  1. Les norms diplomatiques, la classe diplomatique sont parties de la Maison Blanche le jour où les Obama ont quitté la Maison Blanche. Bien dommage!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire