Projet de loi des finances 2019 au Bénin : Un taux de croissance de 7, 6 % attendu selon Wadagni

Projet de loi des finances 2019 au Bénin : Un taux de croissance de 7, 6 % attendu selon Wadagni

Romuald Wadagni était face aux députés hier lundi . Le ministre de l’économie et des finances leur a présenté les grandes lignes du projet de loi des finances 2019.

Bénin : Le ministre Wadagni relève le caractère exorbitant du projet de budget 2019 du parlement

Les députés ont suivi hier lundi 12 novembre, l’exposé du ministre Wadagni sur le projet de budget général de l’Etat gestion 2019. Il ressort de sa présentation, que le projet de loi des finances 2019 a un budget de  18 77, 543 milliards de FCFA. Une somme en  légère hausse comparativement à celle de 2018  qui plafonne à 1862, 918 milliards de FCFA.  Selon les prévisions du gouvernement, la croissance économique du Bénin devrait atteindre les 7, 6 % en 2019.Un progrès remarquable  si on jette un coup d’œil au tableau de la croissance les années précédentes. En 2018 par exemple, le Bénin a connu une croissance de 6, 8% selon Romuald Wadagni. En 2017, elle était de 5, 8%.

Le régime souhaite aussi poursuivre  les échanges économiques entre le Bénin et le Nigéria. Il prévoit 2, 3 % d’activité économique entre les deux pays en 2019. Un pourcentage bien plus bas en 2018. Selon le projet de loi des finances , les recettes de l’Etat en 2019 sont de 1137, 60 milliards de FCFA  contre 1063, 61 milliards de FCFA cette année. Au titre des mesures fiscales, une taxe sur  les séjours dans les hôtels et structures assimilées a été instaurée. Le gouvernement a également créé une taxe de solidarité pour le développement du sport.

Au nombre des autres mesures fiscales, il faut noter l’institution d’un prélèvement libératoire sur les ventes d’hydrocarbure réalisées au Bénin par des personnes non domiciliées et l’entrée sur soja sur la liste des produits à taxer à la contribution de la recherche agricole entre autres. Le gouvernement a aussi créé une contribution à la promotion de la transformation des noix d’anacarde.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Il faut que la CRIET se saisisse de l’affaire des 5 millions FCFA remis à Rosine SOGLO par le ministre des finances Wadagni. Le Bénin est-il devenu un pays pourri où règne l’impunité?

  • Avatar commentaire

    Trop de taxe mon cher …et l’emploi des jeunes qui dorment à la maison à l’age 30, 34 et 38 ans au domicile de leur Papa???