Rdc : Ebola et le Choléra font plus de 1000 morts

Rdc : Ebola et le Choléra font plus de 1000 morts

La République Démocratique du Congo (RDC), riche en ressources naturelles, est le théâtre de conflits depuis le début des années 1990 et le siège de nombreuses épidémies telles Ebola ou le choléra ; les statistiques publiées ce mercredi par l’OMS sont plutôt alarmantes.

Présidentielle en RDC : le pouvoir fonce tête baissée

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans son rapport sur la question, le 20 juin dernier, déclarait « largement endiguée » la propagation d’Ebola en République démocratique du Congo, avant d’appeler  « à se garder de tout excès de confiance et ne pas relâcher les efforts tant que l’épidémie n’est pas maîtrisée ». 

La fièvre hémorragique a fait, depuis sa résurgence et le premier cas avéré détecté en Aout, 212 morts, toujours selon l’OMS, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Contre 857 décès sur « 25.170 cas » notifiés pour le Choléra.

Des situations grandement favorisées par l’insécurité qui continuent d’avoir des répercussions négatives pour les civils et les intervenants de première ligne ; 28 agents de santé ont été infectés au virus Ebola à ce jour selon le rapport de l’OMS.  La contamination au Choléra suivrait les mêmes facteurs de contingence. Au total, 1157 personnes sont mortes du choléra l’an dernier en RDC sur près de 55 000 cas répertoriés.

La présente résurgence du choléra en RDC « est indirectement liée au fait que tout le focus a été mis sur l’Ebola » déclarait Didier Bopamgue, Coordonnateur du programme d’élimination du choléra au ministère de la Santé publique de la République démocratique du Congo (RDC) à un média étranger. L’OMS appelle donc ses partenaires non gouvernementaux actifs en RDC, de même que les bailleurs de fonds internationaux à « une mobilisation pareille à celle contre Ebola».

Commentaires

Commentaires du site 0