RDC : les opposants tentent de surmonter leurs divisions

RDC : les opposants tentent de surmonter leurs divisionsLes leaders de l'opposition congolaise lors d'une réunion à Bruxelles© AFP/John Thys

Dans quelques semaines, se tiendront les élections présidentielles en République Démocratique du Congo. Ce scrutin s'annonce crucial pour le pays qui espère que ce scrutin va se passer dans le calme et la transparence.

Election en RDC : L’oppositon pour le retrait du candidat de Kabila

Le président sortant, Joseph Kabila ne briguera pas un nouveau mandat. Son dauphin sera Emmanuel Ramazani Shadary , qui aura à sa disposition les importants moyens de la majorité présidentielle pour battre campagne et tenter de succéder à Kabila sur le fauteuil présidentiel. L’opposition quant à elle, alors qu’elle semblait être unifiée, est aujourd’hui en rang dispersé.

Le choix d’un candidat  unique avait fait consensus au sein des différentes formations politiques cependant, le principal point de mésentente réside dans le choix de cet unique candidat. C’est dans cette optique que les sept chefs de file de l’opposition congolaise se sont réunis ce dimanche à Genève pour discuter sur le choix de la personnalité qui va représenter l’opposition à la prochaine présidentielle.

Cette rencontre visait à installer un climat de confiance et de sérénité entre les différents leaders de l’opposition. Cette rencontre se faisait sous la houlette de l’équipe de facilitateurs de la fondation Kofi Annan. Pour que les discussions soient franches et sincères les leaders de l’opposition congolaise se sont entretenus à huis clos.

La rencontre a duré 12 heures d’horloge et elle n’a pas permis de voir une grande avancée sur la question du candidat unique. Les différents acteurs ont cependant dressé le portrait du possible candidat unique qui devra respecter un certain nombre de recommandations. Tard dans la nuit,  l’un des sept chefs de file a annoncé qu’ils avaient paraphé un accord, mais qu’ils ne l’avaient pas encore signé. ” Si toutes les autres questions sont vidées, il ne reste plus que l’ego pour empêcher la désignation d’un candidat unique.” dira ce dernier

Commentaires

Commentaires du site 0