Taxe sur les chambres d’hôtels au Bénin : Réaction de Dieudonné Atondé, président du CONIHB

Taxe sur les chambres d’hôtels au Bénin : Réaction de Dieudonné Atondé, président du CONIHB

Le projet de budget général de l’Etat gestion 2019 prévoit une taxe de séjour dans les hôtels et établissements assimilés au Bénin. Cette "contribution au développement du tourisme" ne rencontre pas l'assentiment d'Eugène Dieudonné Atondé, président du Conseil National de l’Industrie Hôtelière du Bénin.

Bénin – Occupation des abords de la route des pêches : Toboula menace

Si le projet de budget général de l’Etat gestion 2019 est adopté, les hôtels et établissements assimilés devront payer une taxe à l’Etat. Le montant de la taxe est fixé en fonction des prix pratiqués. Pour les tarifs inférieurs ou égaux à 100 000 FCFA, le client paie 1000 FCFA par jour ou par nuit. La taxe passe à  1500 FCFA si les tarifs sont supérieurs à 100 000 FCFA. Le président du Conseil National de l’Industrie Hôtelière est vent debout contre cette mesure. Interrogé par la radio océan FM  il fait remarquer que les tarifs sont fractionnés selon le standing de l’hôtel « dans tous les pays du monde ».

« Comment on peut dire qu’un hôtel qui prend  5 mille francs la nuitée paiera 1000 FCFA avec un hôtel qui prend 1000 FCFA. Et on dit maintenant qu’un hôtel qui prend plus de 100 mille FCFA paiera 1500 FCFA »s’offusque Eugène Dieudonné Atondé. Il dénonce par ailleurs la taxe sur l’heure fixée à 500 FCFA par personne. Pour lui, cette taxe est superflue.

« Prendre 500 Fcfa sur l’heure, ça veut dire que s’il reste 2h, 3h disons 5 heures, il paiera 2500 FCFA alors que quelqu’un qui a pris une chambre de 1000 mille paient 1000 Fcfa pour 24 heures » fait remarquer le président du Conseil National de l’Industrie Hôtelière.  Notons que la taxe séjour sera prélevée chez les hôtels et établissements assimilés .Ils doivent donc l’incorporer à la facture du client.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 2 semaines

    En fait le parc hôtelier béninois, c’est pour les “5 à 7” ou des hôtels de passe