En Turquie, tout ce qui évoque la civilisation gréco-romaine n’est pas vu d’un bon œil par les nationalistes. L’ambassadrice du pays en Ouganda a fait les frais de cette “intolérance”.
L’ambassadrice de la Turquie à Kampala a été rappelée par Ankara samedi. La diplomate semble avoir irrité les autorités turques en se déguisant  en Hélène de Troie pour se rendre à une  réception organisée  le jour de l’indépendance turc. Personne n’aurait été informée de cette “bourde”,  si le compte twitter de l’Assemblée nationale ougandaise  n’avait pas publié les photos de l’ambassadrice dans l’accoutrement incriminé. Sedef Yavuzalp était aux côtés d’un homme en toge. Un  officiel turc coiffé d’une couronne d’olivier. En Turquie, Sozcu, un quotidien nationaliste n’a pas caché son indignation.  

Loading...

« Un grand scandale le Jour de la République, l’ambassadrice était Hélène et son assistant Zeus » s’est offusqué le journal en publiant les photos. Le ministère des affaires étrangères a assuré qu’une « enquête urgente » était ouverte pour faire la lumière sur cette affaire. Pour des médias turcs, Sedef Yavuzalp ne cherchait pas à choquer. Elle voulait juste honorer l’année 2018 considérée comme l’année de Troie. La Turquie abriterait les vestiges de cette cité disparue.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ça montre aussi comment les blancs se comportent en Afrique. Il n’y a que là-bas qu’elle peut se comporter de la sorte. On voit ça souvent ou parfois ils se croient même plus intelligent que tout le monde. Voilà le résultat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom