Suite à la mise en examen de sa holding pour des soupçons de corruption, Vincent Bolloré a vu le cours de l’action de son groupe lourdement chuter. Une mauvaise nouvelle de plus pour le principal intéressé.Vincent Bolloré enchaîne les mauvaises nouvelles. En effet, le groupe au même nom a été mis en examen mercredi dernier après que des soupçons de corruption dans le cadre de l’obtention de concessions portuaires en Afrique de l’Ouest aient été émis à son encontre.

Loading...

L’action du groupe Bolloré, en chute libre

Dans les faits, les juges d’instruction soupçonnent le groupe d’avoir utilisé l’influence de ses conseillers en politique, œuvrant au sein de la filiale Havas, afin d’obtenir des contrats en vue de gérer le port de Lomé, au Togo, ainsi que celui de Conakry, en Guinée. Des accusations balayées d’un revers de la main par la holding Bolloré SA qui assure de son côté n’avoir absolument rien à se reprocher, ajoutant même vouloir exercer un recours en justice afin d’être totalement mis hors de cause.

Des explications qui n’ont cependant pas réussi à rassurer les divers investisseurs du groupe. En effet, suite à l’annonce de la mise en examen de Vincent Bolloré, le titre du groupe a chuté de 0,66% à la bourse de Paris, après être tombé de près de 4% dans la matinée, avant de quelque peu rebondir. Preuve que les marchés sont donc relativement attentifs à l’évolution de la situation.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Vincent Balloré finira un jour plier sa quincaillerie ou ferraille de l’Afrique. Ils viennent s’enrichir en Afrique alors que l’Africain est un pauvre noir en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom