Bénin : Des partis politiques disent soutenir Talon sans rouler directement pour lui, selon Wallis Zoumarou

Bénin : Des partis  politiques disent soutenir Talon sans rouler directement pour lui, selon Wallis Zoumarou

Le député Wallis Zoumarou a récemment accordé une interview à Océan Fm. Il est revenu sur les grands blocs politiques qui se forment à l’ère du nouveau départ et ces partis qui refusent de disparaître au profit de grands ensembles politiques.

Réforme du système partisan ou verrouillage du cadre politique (partie 1)

Le député ABT Wallis Zoumarou  est satisfait de la  réforme du système partisan. Il est d’ailleurs  heureux des blocs politiques  qui se créent  autour de Patrice Talon« A l’époque, j’avais souhaité dire au Chef de l’Etat, mes souhaits personnels de voir dans   notre bloc un seul parti  politique. Mais ça n’a pas été possible. Le chef de l’Etat connaissant  bien le pays, connaissant ce qui le mine, ses  forces et faiblesses a estimé pour  un  départ  qu’il faut partir au moins avec  trois. On  est parti avec trois,  on en ait revenu à deux » a  t-il déclaré .   

Les choses vont revenir à la normale

Aujourd’hui, poursuit-il, il y a en plus  des  deux  blocs « affirmés derrière Patrice Talon , des  assimilés plus ou moins qui  disent qu’ils sont pour le chef de l’Etat mais  qui  ne roulent pas directement » pour lui. Le député fait allusion à l’Udbn de Claudine Prudencio et au PRD  de Me Adrien  Houngbédji.  Pour   le  parlementaire, la décision  de ces deux partis  de faire cavalier seul  ne  sabote aucunement  le projet  du Chef de l’Etat:  celui  de créer  deux   blocs  derrière   lui.  « Toute œuvre humaine est absolument  difficile »  estime le député  qui  pense qu’il faudra   faire avec ce  qui se passe sur le terrain.«Je crois que les choses vont revenir à la normale si on persiste dans la globalisation des partis politiques » conclut-il.

Commentaires

Commentaires du site 0