Depuis midi ce mardi 11 décembre 2018, l’opérateur Gsm Mtn met en application une nouvelle grille tarifaire au Bénin avec des augmentations par endroit. Son concurrent Moov l’a fait des heures avant. Après la décision n°266/ARCEP/PT/SE /DAJRC/DRI/DMP/GU portant encadrement des tarifs des services de communications électroniques fournis par les opérateurs mobiles en République du Bénin prise par l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) le 19 novembre 2018, bon nombres de citoyens soupçonnaient une manière déguisée de l’Etat béninois d’augmenter le coût de la communication électronique, sinon que revenir sur la taxe sur les Mo. Et voilà, c’est arrivé.

Du moins, chez les deux opérateurs mobiles de la place, les prix ont déjà été revus. Dans leur ensemble, c’est à la hausse. Par exemple, les forfaits appels notamment journaliers deviennent plus chers. Chez Mtn, 100 F Cfa donne droit désormais à 3min de communication et 3 Mégaoctet (Mo) contre 7 min et 7 Mo par le passé. Le service est réduit ici de plus de 50%. La réduction va plus loin pour d’autres forfaits dont celui de 200 F Cfa. Ici, le consommateur Mtn a désormais droit à 5min et 7 Mo contre 14 min et 14 Mo entre temps, soit plus de 60% de réduction de l’offre pour le même coût pour les appels. Ce que l’opérateur offre en retour, c’est la validité. 24 heures contre 6h à 18h et 23h à 00h. Pour Moov, c’est presque les mêmes choses. 100 F et 150 F donnent aussi droit à 3 min et 5 min respectivement, à la différence que c’est vers tous les réseaux.

Les Mo plus chers

Pour les forfaits internet, on note également qu’entre autres,100 F, 150 F et 200 F valent désormais 40 Mo, 65 Mo et 90 Mo au lieu de 50 Mo, 200 Mo et 300 Mo respectivement, par jours chez Moov. Chez Mtn, c’est respectivement 40 Mo, 100 Mo et 150 Mo. Toutefois, il y a eu des améliorations par endroit. C’est surtout sur les gros forfaits. 6000 F équivaut désormais à 5 gigaoctet contre 4 pour 30 jours chez Mtn.

C’est dire que ceux qui souscrivent aux plus grosses offres pour des validités plus considérables sont favorisés. Mais le plus grande nombre, ceux qui font les ‘’petits forfaits’’ que ce soit appel ou internet sont pénalisés. Ils doivent débourser plus chers désormais.

5 Commentaires

  1. Sur quel pouvoir d’achat le peuple est assommé à chaque fois???

    Non content de précariser tous les travailleurs qu’ils soient du privé ou public, Patrice Talon ne sait que mettre des taxes!!!

    Macron n’a pas fait autant, et pourtant regardez ce qui se passe avec lui.

    Une chose est claire, lorsqu’un pouvoir ne répond plus aux attentes du peuple, il faut le changer, c’est ça la démocratie.

    • Je dirai..bof…!!!

      On l’a bien cherché..non…!!!

      Quand on réuni…quelques tondus..amis..en leur distribuant nos sous..gratos…de 10 briques..chacun pour une révision de la const..(sans compter les petits fors champagnes…à l’occasion)..

      Quand une minorité..fait main basse..cyniquement de tous les leviers économiques du pays…en moins de 2 ans..

      Dis je..le cout de la connexion n’est pas ressenti de la meme manière pour tout le monde..

      Et ne pensez pas..que les rupturiens..sont assez betes…vu les enjeux…pour se faire déposséder le pouvoir facilement…et c’est pourquoi..ils ont mis..des stratéges..à des postes strategiques….pour s’éterniser au pouvoir…

      J’ai envie de dire c’est bien..fait pour nous…peuple supposé intelligent..

  2. Aujourd’hui le pouvoir est dans leurs mains. nous peuples, nous sommes leurs jouets.moi je ne vois plus l’importance d’aller voter pour regretter après. c’est mieux de garder le silence et d’observer l’atterrissage du régime.il peut mettre fin à la connexion même. c’est sont problème.

  3. Avec talon ,c’est la ruse et la rage permanente pour ruiner les beninois chaque jour un peu plus . Ailleurs on procède à la baisse des tarifs internet , au benin c’est augmentation sans concertation , tchrou !

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire