Bénin : Le député Guy Mitokpè peint en « gris » la 7ème législature

Bénin : Le député Guy Mitokpè peint en « gris » la 7ème législature

Sous l’arbre à palabre du journal l’événement précis la semaine dernière, le député Guy Mitokpè est revenu entre autres, sur son appréciation de la 7ème mandature de l’Assemblée nationale du Bénin.

Bénin : Le parti d’Azannaï dénonce « la corruption institutionnelle » sous Talon

« Gris ». C’est la couleur que donne le député de la minorité parlementaire à la 7ème mandature. « En ce sens qu’il y a eu la quantité, mais pas la qualité. Je le dis sans tabous, sans confusion. » explique-t-il. Le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir reconnaît qu’au cours de cette législature, il y a eu la quantité en termes de travaux, de lois. Ceci, parce que le régime a voulu beaucoup de réformes.

« Du coup, le Parlement a travaillé. Il y a eu des choses en quantité. Il y a eu des choses qui ont été confiées au Parlement comme si cela venait du Parlement mais, dans le fond, c’était des travaux confiés directement à des députés. » indique-t-il.

Le péché de la 7ème législature

Du point de vu qualité, regrette le député, « le parlement a péché ». « Cette 7ème législature a péché dans la qualité parce qu’elle n’a pas osé entrer dans ses prérogatives. Elle a joué beaucoup plus le rôle d’un valet, elle a joué beaucoup plus le rôle de quelqu’un qui encaisse. Mais elle n’a pas joué le rôle de quelqu’un qui fait des propositions » argument l’honorable Guy Mitokpè.

Pour lui, c’est une déception. Il en tient pour responsable, en grande partie, le Bloc de la majorité parlementaire (Bmp) qu’il qualifie de « poison », « le plus grand  qu’a connu la 7ème législature ». « La plus grande bêtise politique qu’ont commis aussi bien le régime que ceux qui soutiennent le régime, c’est l’existence du Bmp » déclare le député Guy Mitokpè.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    un proverbe du nord…nous enseigne…que c’est une seule fois qu’on piétine..les testicules..d’un aveugle qui a les suites dans les idées.

    Ainsi donc…les premières victimes..du systeme partisans..sont manifestement azanai,et gbada..

    Ces deux se sont caractérisés..par leur aptitude..en à emballer..leur vis à vis…avoir tout de lui..avant de lui donner un coup fatal

    Aujourdhui..azanai..est considéré comme un pestiféré par yayi..et ce dernier…a raison..

    La versalité,l’inconstance, et la rapidité..avec lesquelles il trahit…font que azanai n’est plus crédible…chez personne..meme chez les soglo..ses premières victimes

    Enfin…si personne..ne le récupère..il mourra politiquement..pour le bonheur de tous..