Le lion qui perturbe la tranquillité des habitants de Klouékanmey a désormais toute l’attention du préfet Christophe Mègbédji. A en croire l’autorité préfectorale, les agents des eaux et forêts vont essayer de le repousser dans son habitat naturel ou le neutraliser en cas de force majeure. La vie du  lion de Klouékanmey est en danger. L’animal pourrait être  abattu selon le préfet du Couffo Christophe Mègbédji. « Au départ on avait appris qu’il était parti d’Agbangnizoun pour arriver dans le Couffo. Comme il n’y a pas de forêts, il n’y a pas de parc dans lequel on va repousser le  lion, je crois  que les  agents des eaux et forêts seront obligés de le neutraliser » a déclaré l’autorité préfectorale au micro de Océan FM.  Il avoue que  le premier geste à faire en temps normal est de repousser le fauve dans son habitat naturel mais  il n’y a pas de parc ni de forêt dans les alentours. Ce qui  rend les choses difficiles.

La priorité c’est de le repousser

Pour l’instant le lion est toujours recherché. Le préfet du Couffo dit avoir mis les crieurs publics à contribution pour sensibiliser   les populations et les informer de l’évolution de la situation. Il rappelle encore que la priorité c’est de repousser le lion, mais  en cas de force majeure on sera obligé de le neutraliser. Dans certains pays on aurait préservé la vie du fauve en lui lançant des fléchettes soporifiques afin  de le déplacer dans un parc naturel.

14 Commentaires

    • “Cet animal doit être protégé” J’adhère à 100%

      “Heureux les Innocents aux mains pleines” ( = les esprit simples = purs, sans vice auxquels Dieu donne une bonne vie )

  1. Malheureusement que le préfet opte pour uma solution peut souhaitable, la préservation de la vie de ceux animal doit être une priorité. On veux nous dire que les agents des eaux et forets du Bénin ne sont capables de capturer ce lion et de le transférer dans une parc !?
    🤔

  2. “ns certains pays on aurait préservé la vie du fauve en lui lançant des fléchettes soporifiques afin de le déplacer dans un parc naturel.”

    Pourquoi ne pas en faire de même au Bénin, c’est à dire le piéger, le mettre en cage et l’envoyer dans le Penjari. Je pense que tout comme nos aïeux indélicat qui ont détruit la faune en mangeant du gibier, sans pensant à l’avenir, le préfet veut lui aussi goûter à la viande du lion, qui est devenu rare au Bénin, tot comme les autres espèces sauvages.

    • “Pourquoi ne pas en faire de même au Bénin, c’est à dire le piéger, le mettre en cage et l’envoyer dans le Penjari” Merci “Tchité”. On nous a vendu de l’affermage et de la formation de haut niveau pour la société qui gère la Pendjari qu’ils montrent leur savoir-faire et rapatrie la bête dans la réserve.

      Avec un collier GPS en plus, ça permettra de rattraper ce lion fugueur en cas de récidive.

      • Pourquoi..ne pas le lacher..en plein conseil des ministres..à la marina..

        On va bien rigoler..et on verra qui est garçon..!!

        Bonjour…les pisses et les caca..et crise cardiques..

          • Ouiéééh…!!
            si je peux détendre l’atmosphère et faire des gens..pourquoi pas..

            Le forum ltn..nous donne cette opportunité..de faire des blagues..de s’envoyer..des vannes…

            ainsi donc…ce lion…laché en plein conseils des ministres….n’est pas à confondre…avec kouandété..dans son treillis..léopard..veant attrapper zinsou…ni que ce lion n’est pas le trio aladayé,ayipké assogba…surgissant en pelien conseil des ministres..

            ici c’est écologique…c’est un lion…de la pandjari…togolais…”on sé ‘en fou”..

            Alors donc…alors donc…que fera le chef….et les autres minsitres…?

            On va entendre..yééégué ..maou..!!!..crie caractérisque d’un fon…qui a chaud….

            Le chef..va se refugier sous la table…ce sera un sauve qui peut….d’autres vont sauter par les fenetres…
            C’est pas grave…le cnhu..est à coté….

            Dire..que s’il avait un 404 bachée à coté..et quelques déguisements le chef..aller partir par le nigeria

  3. A ma connaissance…les seuls endroits..ou résident les lions..c’est dans les forets classées du nord benin…

    Comment un lion..a pu traverser la donga,le zou..pour se trouver dans le mono

    N’est ce pas un ruse*****…pour nous niquer

    • Je reste aussi perplexe mais je me suis dit que ça a quitté peut être un Parc ou une réserve du Togo voisin à la hauteur du Couffo.

    • De nouveau “azziz”, quand j’étais petit au bénin, il y avait des hippo dans le Mono et vers les années 80, des buffles qui coursaient les villageois à Atakpamé et Savalou. ça c’est pour les plus voyants. Je ne parle pas des phacochères, biches et autres…
      Le lion n’est pas stupide, il suit son casse-coûte.

      • je crois que ce lion..est togolais..muni de sa carte de séjour cedeao

        Aussi..il arrive…que des feux de brousses..orientés par des vents..puissent détourner..les animaux paniqués et qui perdent ainsi leur repère..

        Vers 1970…des biches et phacochères…ont envahi ainsi..notre école primaire…et notre directeur…a ainsi pu se tuer une grosse biche

        Je ne serai pas contre…que nos braves buffles du borgou,éléphants…puissent débarquer..un beau matin…et envahir…tout cotonou…et bousculer..tout sur leur passage..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire