L’arrivée des compagnies aériennes ultra low cost a permis à plusieurs personnes qui n’avaient pas les moyens de voyager auparavant de rallier les destinations qu’ils veulent. Ces compagnies en général proposent une seule classe de passagers et n’exploite généralement qu’un seul type d’aéronef.

Avec le développement du transport aérien, se rendre dans une région de la planète parait simple. Il existe de nos jours de nombreuses compagnies qui desservent plusieurs villes ou états en quelques heures en fonction de la distance à parcourir. Il arrive que dans certains cas, des passagers sont amenés à demander un remboursement de vol annulé dans le cas où ils n’ont pas réussi à atteindre leur destination à cause d’une annulation de vol.

Des tarifs bas

Depuis de nombreuses années, le transport aérien a permis de faciliter le transport en villes, état ou encore pays. Dès sa création, ce type de transport n’était pas forcément à la portée de tous à cause du coût des billets d’avion pour effectuer les voyages. Cette problématique a été pendant longtemps la préoccupation de certaines compagnies qui envisageaient de trouver des solutions pour que le grand nombre ait accès à ce moyen de transport. C’est ainsi que les ULCC (Ultra Low-Cost Carriers) ont vu le jour. Elles proposent des tarifs assez bas. Si certaines personnes voient d’un mauvais œil l’arrivée de ce type de compagnie, il faut tout de même reconnaître que pour certains observateurs, l’arrivée de ces compagnies est la meilleure qui soit arrivée dans le domaine de l’aviation. En effet, depuis qu’elles sont apparues, les compagnies ultra low cost ont permis d’avoir les prix les plus bas de toute l’histoire de l’aviation.

Les Ulcc ont conquis plusieurs continents

L’arrivée des compagnies ultra low cost (sigle en anglais Ultra Low-Cost Carriers) a permis de faire exploser le nombre de voyageurs parce que auparavant les coûts des billets n’étaient pas forcément très accessibles au plus grand nombre. A l’heure actuelle, les Ultra Low-Cost Carriers (Ulcc) ont conquis de nombreux territoires. De l’Afrique (Afrique du Sud, Nigéria, Tanzanie, Egypte, Kenya, Maroc, Tunisie … pour ne citer que ceux la), à l’Amérique en passant pas l’Europe, l’Asie et le Pacifique, les Ultra Low-Cost Carriers (Ulcc), selon des chiffres de l’année 2004, étaient au nombre de 56 en Europe seulement et 106 dans le monde.

Des sièges pour voyager debout

Pour proposer des prix encore plus bas en augmentant le nombre de passagers, ces compagnies envisagent d’aménager l’intérieur des avions. En effet, depuis quelques mois, il était annoncé l’arrivée des sièges pour voyager debout dans les avions, enfin presque … Les adeptes du confort ne vont certainement pas apprécier cette nouvelle innovation qui semble-t-il est déjà une réalité. De quoi s’agit-il exactement? Selon des sources concordantes, une société italienne a dévoilé pendant le salon des équipements aéronautique d’Hambourg en Allemagne un nouveau type de sièges qui va permettre de gagner en place et donc d’avoir plus de passagers. Ce sont des sièges verticaux qui n’offrent pas grand chose à part un espace pour s’asseoir seront installés dans les avions des compagnies aériennes low cost qui sont plus légers que les sièges classiques. Cela devraient permettre d’accroître de 20% le nombre de passagers que pourraient accepter les avions.

Aussi convient-il de préciser que ceux-ci permettrait de réduire la consommation du carburant. Ceci permettrait de réduire encore plus drastiquement les prix des billets et donc d’avoir une nouvelle classe qu’on pourrait nommer “hyper low cost“. Cela va sans dire que le nombre de passagers et d’adeptes va grimper d’une façon exponentielle. A en croire des sources bien introduites qui ont relayé les propos d’Ermanno de Vecchi, directeur général de Aviointeriors, des compagnies asiatiques ont déjà affiché leur intérêt pour ce type de sièges. Le nom de ce siège est le SkyRider 2.0.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom