L’Ecole Normale des instituteurs (Eni) d’Abomey accueille depuis ce jeudi 13 décembre 2018, la 3ème session ordinaire du conseil sectoriel pour le dialogue social du Ministère des enseignements maternel et primaire (Memp).

 Ensemble, le cabinet de ce ministère et les partenaires sociaux essayeront de trouver des solutions à diverses préoccupations pouvant entraver le bon déroulement de l’année en cours. La régularisation des souscriptions dans les écoles maternelles et primaires publiques, le reversement des communautaires et éducateurs recensés en 2017, le paiement des primes de la rentrée au communautaires, éducateurs et éducatrices dont les avances sur solde ont été suspendues, la finalisation du plan de formation du Memp, la relecture du décret n°2015-373 du 24 juin 2015 portant régime juridique d’emploi des Agents contractuels de l’Etat, la régulation de la situation administrative et financière et les examens professionnels des communautaires recrutés sur la base du baccalauréat et la présentation du budget du Memp.

Ce sont entres autres les sujets à l’ordre du jour pour la 3ème session ordinaire du conseil sectoriel pour le dialogue social du Ministère des enseignements maternel et primaire (Memp). Démarrée ce jeudi 13 décembre 2018 à l’Ecole Normale des instituteurs (Eni) d’Abomey, cette session prévue pour durer 3 jours rassemble autour de la même table les membres du cabinet de ce ministère et les partenaires sociaux.

La cérémonie d’ouverture de la session a été présidée par le ministre Salimane Karimou en personne. Il a d’abord remercié les partenaires sociaux et tous les autres acteurs du système éducatif au niveau du sous secteur des enseignements primaire et maternel pour l’année scolaire démarrée sans anicroche. Ensuite, il a pris l’engagement de travailler aux côtés des partenaires sociaux pour une année scolaire véritablement. Et pour répondre directement aux préoccupations de ses interlocuteurs Salimane Karimou a participé du début à la fin à cette première journée des travaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire