En pleine tourmente à cause de l’affaire Benalla ou du climat social régnant, le président Macron s’est accordé un weekend de repos à Saint-Tropez. Une destination qui fait grincer des dents.La fin de l’année 2018 ressemble à un véritable chemin de croix pour le président français Emmanuel Macron qui n’arrive pas à sortir des polémiques. En effet, outre les nombreuses manifestations des gilets jaunes ayant plongé le pays dans une situation sociale des plus difficiles, le chef de l’État a dû faire face à la nouvelle polémique Benalla liée au fait que ce dernier ait toujours en sa possession deux passeports diplomatiques.

Loading...

Macron, des vacances à Saint-Tropez déjà critiquées

Résultat, afin de souffler et de se préparer à attaquer 2019 de la meilleure des manières, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte Macron ont décidé de s’offrir un weekend du côté de Saint-Tropez. Une coupure qui n’a absolument rien d’officielle, mais qui a toutefois été largement commentée… En effet, du côté des Français, on estime que le choix de cette destination était relativement mal venu. La raison ? Saint-Tropez est notamment connue pour être « l’endroit des stars », bien loin des standards saisonniers que peuvent s’offrir les travailleurs. Un constat partagé par Lisa, retraitée, qui estime que le chef de l’État aurait dû aller ailleurs, « voir la misère ».

L’allocution de la Saint-Sylvestre, très attendue

Cité bling-bling, ambiance festive, le choix de cette destination n’était probablement pas le plus adapté dans une telle situation confirme d’ailleurs une habitante de cette commune du Var. D’ores et déjà surnommé « le président des riches », Emmanuel Macron risque de fait de donner du grain à moudre à ses détracteurs qui n’hésiteront pas à le tacler à la moindre possibilité. De son côté, le chef de l’Etat lui, sera de retour sur Paris en ce 30 décembre afin de préparer la traditionnelle allocution télévisée de la Saint-Sylvestre, allocution qui devrait être scrutée par des millions de personnes.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ne serait ce pas Benalla qui le premier a montre au peuple comment on cogne sur un homme dans la rue….et gag ..mis dehors en passeport d euros …Bien ma France si loin…mais je n y ai pas ce spectacle navrant d un homme qui fait crever les pauvres..en utilisant les retraites et auquel j ai cru.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom