Pékin s’investit juge dans un conflit commercial opposant le géant Apple à Qualcomm, une entreprise de développement logiciel, en décidant du retrait de son marché de certains téléphones de la série des I-phone. La justice chinoise aurait, selon la presse internationale,  mis un terme, en Chine du moins, à ces années de batailles juridiques entre Apple et Qualcomm. Et cela en rédigeant une ordonnance de retrait de la commercialisation de certains téléphones portables de Apple objet du litige.

Des associés fâchés

Qualcomm, et Apple ont longtemps collaboré notamment sur la mise sur pied de la génération des ‘’I-phone’’, Qualcomm étant une Fabless,  elle concevait des puces électroniques, et cédait à Apple leur fabrication et leur utilisation. Un partenariat qui marchait bien, jusqu’à ce que, selon les médias, Apple décide de délaisser sur ces nouveaux modèles de téléphones, les composants de Qualcomm au profit de ceux d’Intel.

Apple, justifiait cette mesure par le fait que les accusations de la commission fédérale pour le commerce aux USA qui déclaraient que Qualcomm obligeait les fabricants de téléphones à payer des frais «disproportionnés» pour l’utilisation des brevets nécessaires à la fabrication d’un Smartphone, étaient avérées, et qu’elle en était victime. Alors Qualcomm; prétendait elle que Apple avait réussi à se procurer très illégalement plusieurs de ses codes source que le géant du téléphone avait fait développer par son rival Intel.

Une Ordonnance coupe-gorge pour Apple

La décision en Chine, selon une agence de presse internationale, concernerait deux brevets de Qualcomm. Celle qui permettrait d’ajuster et de reformater la taille et l’apparence des photographies et celle qui gérait la tactilité de l’écran lors de l’affichage, de la navigation.

Et puisque ces brevets objet du litige ne le sont que sur les derniers nés d’Apple, La Justice chinoise, confortée par la guéguerre économique actuelle avec les USA, aurait décidée de purement et simplement interdire la commercialisation de ceux-ci sur le marché chinois.

Ce sont en l’occurrence, les modèles 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et X. Les modèles antérieures n’étant pas objet de conflits, ils n’étaient pas, pour l’instant, concernés par cette mesure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire