Michelle Obama : elle dit souffrir d’un syndrome de l’imposteur

Michelle Obama : elle dit souffrir d’un syndrome de l’imposteurCrédit : Paul Morigi/AFP

C'est à l'occasion d'un discours tenu à Londres que l'ancienne Première dame des Etats-Unis a confié à son auditoire, souffrir du syndrome de l'imposteur.

10ème édition de la journée nationale de l’hygiène et de l’assainissement: le Canea joue sa partition

C’est à l’occasion d’un discours tenu à Londres que l’ancienne première dame des Etats-Unis a confié à son auditoire, souffrir du syndrome de l’imposteur. Un terme généralement utilisé afin de décrire un sentiment constant d’insécurité et de doutes. Une révélation qui a surpris son audience, mais également les personnes qui suivent de près Michelle Obama.

Michelle Obama se livre à son auditoire

En effet, c’est à la question “qu‘est ce que cela fait d’être pris pour un symbole d’espoir” que cette dernière a fait sa révélation, assurant constamment ressentir ce sentiment de doute. Un sentiment qui semble l’habiter depuis de nombreuses années puisque, enfant, celle-ci souffrait déjà du syndrome de l’imposteur. C’est en tout cas ce qu’elle nous fait comprendre dans ses mémoires, récemment sorties en librairie.

C’est en 1978 que le terme de syndrome de l’imposteur a été utilisé pour la toute première fois. En effet, ce sont les psychologues Pauline Rosa Clance et Suzanne Imes qui en ont parlé. À l’époque, il était d’ailleurs cru que cette « maladie » ne touchait que les femmes. Celle-ci était censée penser que, malgré leurs accomplissements personnels et professionnels, elle n’était pas faite pour réussir. En 2013, toutefois, une étude tendait à prouver que les hommes étaient, eux aussi, largement touché par ces maux. D’ailleurs, il semblerait que 70 % de la population mondiale ait subi le syndrome de l’imposteur au moins une fois dans sa vie.

Commentaires

Commentaires du site 0