Pollution sonore au Bénin : 09 personnes placé sous mandat de dépôt

Pollution sonore au Bénin : 09 personnes placé sous mandat de dépôt

La lutte contre la pollution est entrée dans sa phase répressive. Après sa descente de sensibilisation le 24 novembre dernier dans les rues de Cotonou, le procureur Elonm Mario Pierre-Cécile Metonou réprime des citoyens indélicats.

Bénin – Conseil des ministres du 28 juin 2017 : La Cour déclare contraire à la constitution le point 2.6.3

Le procureur de la république près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou vient de donner un signal fort dans la lutte contre la pollution sonore. Elonm Mario Pierre-Cécile Metonou a en effet placé, sous mandat de dépôt 9 personnes ce jeudi 6 décembre 2018 lors d’une audience.

La raison de leur déboire avec la justice est le non-respect des horaires légaux fixés aux bar-restaurants et autres secteurs d’activités qui produisent du bruit.

Ces personnes se sont d’abord vu confisquer leurs matériels lors d’une descente inopinée des éléments des Forces de Sécurités Publiques, puis ont été présentées au procureur. Elles comparaîtront le mercredi 12 décembre prochain.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 3 jours

    Quel est ce pays qui est le Bénin où pour un oui ou non, on met les gens sous mandat de dépôt !!!

    N’a t on pas dit que dans les pays civilisés, la privatisation de liberté est une exception ???

    Il est vrai que le Bénin est loin d’être un pays moderne depuis que Patrice Talon a mis un terme au modernisme qui s’est enclenché depuis la conférence nationale.