Le dossier Mètongnon et ses co-accusés n’est plus seulement une affaire de la justice béninoise. La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples à Arusha Tanzanie en est saisie. Par une requête en date du 3 décembre 2018, les conseils de Laurent Mètongnon et consorts condamnés dans un dossier dit de corruption et placement à risque de fonds à la BIBE au nom de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), ont saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, a-t-on appris. Ladite requête a été enregistrée au greffe de la Cour le 6 décembre 2018 avec signification de 96 pièces.

En réaction, la Cour l’a déjà notifié, apprend-t-on, au ministère béninois des affaires étrangères depuis le 12 décembre 2018. Aussi, injonction est-elle faite au défendeur –l’Etat béninois-, de communiquer le nom de ses représentants dans un délai de 30 jours à compter de la date de réception de la notification. Il devra aussi, dans un délai de 90 jours, soumettre sa réponse à la Cour.

Rappel des faits

Pour mémoire, dans ce dossier, Laurent Mètongnon et ses coaccusés ont été jugés et condamnés en première instance en août dernier. En novembre, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) du Bénin a décidé d’ouvrir un procès sur le même dossier. Ceci, à la surprise des conseils des accusés pour qui, s’il devrait y avoir un autre procès, ce serait en appel devant la Cour d’appel. Aux deux premiers rendez-vous devant la CRIET, le procès a été reporté. La nouvelle date est fixée au 16 janvier 2019.

Il est à noter que la requête des avocats devant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples recèle une vingtaine de violations des droits de l’homme.

30 Commentaires

  1. janvier
    Que la CADH sache que le développement de l’Afrique doit et avant tout passer par le développement de chacun des pays africain et non par….

  2. Au benin nous avons un probleme general, on critique sans( goal settings , discipline, focus ,analyse). D’autres interviennent pour raconter ce qui leur vienne à l’esprit. Je m’en vais vous dire que je tiere coup de chapeau pour le chef de l’etat et son gourvenement qui s’avancent à tête baisser. Car seul le silence repond aux ***. est-ce que ce ne pas l’argent de la cnss que ces *** prennent encore pour leurs conseils(avocats) pour des mensoges. Nous avons le president qu’il faut pour benin maintenant. Tous les fossoyeurs seront pris dans leurs propres fosses.

  3. Agadjavi , toi le margoulin sans poils lá , tu seras bientot pris comme un rat d’égout , grillé puis jeté aux charognards de ton espéce

  4. Nous devons nous prendre a Houngbedji Adrien qui en complicité avec les *** se sont associés pour mettre en place cette cour.Le peuple doit punir par tous les moyens Le président de PRD pour tout ce qu’il a créé et continue de créer.

    • Tu veux t’en prendre à Houngbédji parcequ’il a contribué à mettre en place une cour qui t’empêche de v.oler n’est-ce pas? C’est exactement le genre de réaction qui nous conforte dans la certitude que cette juridiction est bien le puzzle qui nous manquait jusque là. Désormais les margoulins de tout poils ont perdu le sommeil…

  5. Ce qui marrant, c’est que ce sont les mêmes qui critiquent Talon. (5 ou 6)……..trop peu lol

    Pour rappelle, moi j’avais voté Lionel Zinsou mais je crois que l’unanimité fonde le respect des suffrages. Talon à gagné et Talon est le président de nous tous et il ne peut que satisfaire la majorité des Béninois et non la minorité….

  6. Que dieu..nous prète longue vie…afin…que dans ce mème forum…les agadjavi,allomann,patriote,vive(la merde),monwé,fido et leurs amis viennent..pleurnicher ici..

    Cette dite criet..sera maintenue..avec d’autres administrateurs..et ses pouvoirs…remodelés..voire criminalisés…et la peine de mort…exécutoire sur le champs…

    Et si cette cour…siègera au champ de tire…pour aller vite …eh ben…on le fera..

  7. Des feux…à banikouara,awodé,et maintenant à djougou…au moment ou se lit…sont suspects..

    Le pyromane …est connu..(et suivez mon regard)..

    C’est lui envoi des barbouzes renifleurs…mettre le feu partout afin de nous soumettre..

  8. Encore Talon à la CADHP!!!
    Pourquoi a t il peur que la cour d’appel de Cotonou s’occupe régulièrement de ce dossier comme le prévoit les textes ???

    Et C’est sa CRIET qui va toujours s’occuper des basses besognes.

    Tout le monde entier s’aura ce qui se passe au pays.

  9. Je lire les uns et les autres sur leurs commentaires.
    Mais Dieu est amour, c’est maintenant qu’on sait ce que on appelle talon est.
    Une honte totale pour mon pays le Bénin en matière de la justice.
    Agbonnon veut contrôlé tout.
    Comme lui même a l’habitude de dire que, la réélection d’un chef d’état ce n’es pas le résultat.
    C’est comment tout les députés sont à sa solde, les maires, les commerçants, les partis politiques, sont a sa solde.
    Mais c’est une échecs totale à lui de n’es pas mettre Djénontin Valentin, Noureni Atchade etc.. à sa solde.
    Ce qui concerne les partis politiques échecs totale à lui là aussi.
    La fcbe, USL ne sont pas à sa solde.
    Un président qui faire la honte dun pays il regrettera demain.
    Pouê

  10. Donc c’est la CADH qui administre désormais la justice au Bénin…. Agbako ! Je n’envie pas les juges de ce machin (sans aucun levier de contrainte exécutoire) qui devront désormais se coltiner les innombrables scabreux dossiers de prévarication des délinquants à col blanc béninois…
    Nous nous appelons tout simplement à construire davantage de geôles pour accueillir les autres Metognon tapis au sein de l’administration. Vive la Criet pour que vive la République !

    • Lorque je lis des réflexion de ce genre venant de soit disant intellectuel j’ai envie de vomir. Personne n’est contre Talon. Et vous qui le soutenez n’aimez le Bénin plus que personne. Lutter contre la corruption est une très bonne chose- encore que les vrais corrupteurs et corrompus sont au pouvoir- mais il faut que les choses se fassent dans les normes juridiques et en respectant les droits de la personne humaine.

  11. En dix ans.. yayi n’a pas pu mettre la justice…au pas..à son profit..et la preuve c’est qu’il a perdu tous ses procés

    Force est de reconnaitre..que yayi est un républicain..

    Quand on voit ce qui se passe..ailleurs..il pouvait..s’éterniser au pouvoir..et on y pouvait rien faire que subir…

    En dix ans..yayi n’a jamais créé..une sociéte..afin de faire main basse..sur les finances et l’économie du pays…

    Bon…enfin…je dis…c’est bien fait pour nous….!!!

    Nous devons assumer..nos choix..

  12. Nous devons avoir la patience…de laisser..le temps au temps…!!

    Dieu ne vend jamais à crédit..

    On peut se désoler…de voir des beninois..meme ici dans ce forum..succomber..au dogmatisme,aux idéologies fascistes…sous prétexte de soutenir un régime…malgré les flagrance de ses dérives..

    Nous subissons…un terrorisme judiciaire..dans un régime stalinien..

    Sinon…comment comprendre..que malgré l’abondance…des dossiers criminels et financiers…on a trouvé..urgent..de fabriquer…des délits imaginaires..en conseils des ministres..pour mettre métègnon en prison sans preuves….

    On a décidé..qu’il dérange…et donc il faut l’écarter..de la société..

  13. Il n’y a plus rien à faire, Talon doit être chassé du pouvoir. IL EST PRÊT À TOUt, SI LE PEUPLE NE SE LÈVE PAS COMME UN SEUL HOMME POUR L’arrêter. Voilà bientôt 3 ans que lui et son clan pillent systematiquement les maigres ressources du pays tout en expliquant aux populations de serrer la ceinture pour que lui-même, ses ministres et les traîtres de la République qui l’entourent puissent se permettre des salaires et des honorations opulants.
    Il a crée la soi-doisante juridiction dénommée la „Criet“ pour priver la liberté de tous ses opposants et les envoyer en exil ou en prison.
    La dernière fois i lest venu mentir intégralement aux populations en parlant de 200.000 emplois créés sans la moindre preuve alors que les populations attendent toujours le cadre propice de création d’entreprise et d’emplois qu’il a promis lors de son élection á la tête du pays.
    Ce qu’il fait ne répond plus aux prescriptions de la constitution du pays, c’est de la dictature d’un incapable. Les populations ne toleront plus cela, il doit partir ici et maintenant pour sauvegarder les maigres ressources du pays et préserver les libertés et les droits de l’homme dans le pays.
    Béninoises et béninois marchons au combat à la gloire

  14. Vous parlez de Talon? Laissez le monsieur, aujourd’hui vtout le monde connait justice.
    Il est dit dans la constitution que tout le monde a droit a un procès rapide, regardez dans le retroviseur: des gens jetés en prison sans procès car jugs en grève ; crimes économiques jamais élucidés; que sais je encore!
    Arrêtez un peu ces folklores, c’est Talon vous pensez salir ou le Bénin.
    Chacun n’a qu’à jouer proprement son son rôle, la tache pour laquelle il a été recruté et en tant que Béninois.

  15. Oui talon a tué la justice beninoise , mais elle renaîtra .
    Agagdjavi , avant talon , peux tu nous dire combien de fois les decisions de la justice beninoise sont attaqueées devant la CADH ? Honte á vous

    • Oulalah,

      Avant Mars 2016 aucun individu béninois ou ONG ne pouvaient saisir la CADHP. Tout simplement parce que notre pays n’a déposé la déclaration du protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples permettant aux individus et autres de saisir cette cour qu’en février 2016.

      Cordialement!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom