Diane Rwigara peut désormais voir l’avenir plus sereinement. Acquittée par la justice de son pays le mois passé, le gouvernement rwandais qui avait fait appel de cette décision s’est finalement rétracté.En décembre, Diane Rwigara ainsi que sa mère Adeline étaient devant les tribunaux. Elles étaient notamment accusées pour incitation à l’insurrection. Dans un pays qui fut profondément marqué par le génocide de 1994, ces genres d’accusations ne sont pas tolérés.

Le 6 décembre, les deux femmes ont été acquittées, il faut dire qu’elles risquaient une peine de 22 ans d’emprisonnement. Cependant, le gouvernement rwandais s’était insurgé contre cette décision et avait fait appel. D’après le tribunal de Kigali, les critiques de Diane Rwigara contre le régime de Paul Kagamé ne constituaient pas une incitation à l’insurrection.

Diane Rwigara peut être rassurée désormais

Selon les juges, les critiques de l’opposante rwandaise étaient bien en phase avec la liberté d’expression garantie par la Constitution rwandaise et les lois internationales. Il n’y avait donc pas de justificatifs pour incarcérer Rwigara. Ce mercredi, une source judiciaire a indiqué que le gouvernement après avoir fait appel, a décidé de ne plus poursuivre Diane Rwigara. Plus tard, le porte-parole du gouvernement, Faustin Nkusi livrera ce qui suit  à  l’ AFP. “ Nous avons reçu une injonction du ministère de la Justice et du procureur général de retirer l’appel. Il s’agit d’une injonction constitutionnelle, le ministre a le pouvoir d’agir ainsi et nous avons écrit à la cour pour retirer l’appel.” Il semble donc que ce soit la fin du calvaire pour l’opposante rwandaise.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. j’ai toujours eu une faiblesse..pour la beauté des tutsis..rwandaises.

    Si kagamé..ne veut pas…de cette belle créature..eh bien moi..le sultan…je suis candidat..à la reçevoir..chez moi à parakou…

    ainsi…un avertissement…est lançé..à tous les voyeurs..les mangeurs de chez les gens..les pkapakto..de me rendre une visite..

    Je reçois personne…meme ollah oumar…

Répondre à Djores John Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom