En 2014, des éléments de l’armée gambienne ont tenté de renverser le pouvoir de l’ancien président despote Yaya Jammeh. La tentative de putsch échouera et des militaires paieront de leur vie leur audace.Le lieutenant-colonel, Lamin Sanneh, Jaja Nyass et le capitaine Njaga Jagne seront inhumés ce vendredi en présence des autorités gambiennes. Il y a 6 ans, ils avaient essayé de renverser Yaya Jammeh et c’est dans leur tentative qu’ils furent tués.

Les corps des trois soldats gambiens avaient été conservés à Banjul, la capitale gambienne au sein de la morgue de l’hôpital Edward Francis Small de Banjul.

Les corps restitués aux familles

Les corps des trois hommes furent ensuite enterrés en catimini dans une fosse commune située dans le village natal de l’ancien président, aujourd’hui exilé en Guinée Équatoriale. Les nouvelles autorités du pays ont retrouvé les corps des trois militaires et elles ont décidé de restituer les corps aux  différentes familles des victimes ce mercredi.

Le règne de Yaya Jammeh a été très violent. Après le coup d’Etat manqué de 2014, il avait alors opéré une violente répression qui a visé de nombreuses personnes. Après le putsch, le pouvoir de l’époque avait présenté les mutins comme “des terroristes à la solde de l’Occident “. Leurs cadavres avaient alors été exhibés à la télévision nationale gambienne pour marquer les esprits et dissuader toute autre personne de s’attaquer au régime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom