A moins de 24 heures de la tenue de « l’acte9 » du mouvement des « Gilets jaunes », Emmanuel Macron estime que les mouvements sociaux sont dus à un manque d’efforts de la part des Français.A quelques heures d’un autre grand rassemblement du mouvement des    « Gilets jaunes », le président Français a tenu un discours qui pourrait être mal perçu de la part des manifestants.

Ces propos d’Emmanuel Macron qui mettent l’accent sur la nécessité d’un effort que devraient fournir les Français, indiquent également que les troubles que traverse la société française sont aussi parfois dus au trop grand privilège qu’ils accordent aux « Droits » plutôt qu’aux « Devoirs ». Même si aucune référence n’a été faite aux « Gilets jaunes », le Chef de l’Etat Français estime que la jeunesse de son pays a besoin « qu’on lui enseigne un métier, des gestes, des savoirs, le sens de l’effort et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie s’il n’y a pas cet effort ».

« Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut obtenir sans que cet effort soit apporté, que parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République (…) il y a des devoirs. » a-t-il poursuivi.

Un autre grand rassemblement pour le samedi

Les troubles auxquels fait référence le président Français est le mouvement des « gilets jaunes » qui secoue la France depuis le dernier trimestre de l’année 2018. Ce mouvement connaîtra le samedi 12 janvier un autre de ses grands rassemblements. Les manifestants qui luttent pour l’amélioration de leurs conditions de vie répondront peut-être à l’appel de leur leader qui les invitent à investir la capitale Française pour « l’acte9 ». « Acte 9 Tous à Paris » peut-on lire sur une page consacrée à ce mouvement sur le réseau social « Facebook ».

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne suis pas gj, mais comment ne pas voir qu’il y a un raz de bol collectif dans notre pays de la fraude fiscale massive et qui font qu’une classe pauvre et moyenne assument quasi seules les charges du pays et font que nos services publics sont en constante déliquescence. Ce n’est pas par hazard quand même que des gens actifs, retraités qui n’ont jamais manifesté de leurs vies se retrouvent durablement dans la rue ou les rond-points!Je travaille à 45/50 heures par semaine comme bien d’autres de mon entourage et lire cette imbécillité montre une image d’une forme de refus de la réalité, d’une sorte d’appartenance à une caste particulièrement parasite de notre président et provoque davantage encore la population méritante de notre pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom