L’ancien ministre de l’Education Nationale de Jacques Chirac invite les policiers à répondre aux violences des manifestants par la violence. Il estime que la France a la 4ème armée au monde et est capable de mettre fin à ces événements. Pendant que les plaintes contre les policiers pour violence se multiplient au niveau de l’Inspection générale de la police nationale en France, l’ancien ministre Luc Ferry demande aux Forces de l’Ordre de répondre aux violences des gilets jaunes par la violence.

Selon l’ancien collaborateur de Jacques Chirac « quand on voit des types qui tabassent à coups de pied un malheureux policier qui est par terre. Qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois. Ça suffit ! ». Luc Ferry qui avait à charge l’Education nationale a déploré lors de l’émission, dont il est l’éditorialiste, « Esprits Libres » sur Radio Classique le manque de moyens dont disposent les policiers pour gérer cette crise majeure à laquelle la France fait face depuis le dernier trimestre de l’année de 2018. Apportant un total soutien à la police, il affirme que la France a la « la quatrième armée du monde » et est donc capable de mettre fin à ce qu’il appelle « ces saloperies ».

Nouvelles mesures annoncées pour limiter les violences

Le mouvement des gilets jaunes qui continue de défrayer la chronique en France fait objet d’une attention particulière du gouvernement de Macron. La violence qu’engendre chaque sortie de ce mouvement de contestation a amené le premier ministre Français a annoncé une série de mesures pour recadrer les manifestations. Profitant du journal télévisé du soir de TF1 ce lundi 7 janvier, il avait annoncé qu’il y aurait plus de policiers lors de la prochaine manifestation. « Il y aura près de 80 000 forces de l’ordre, 5 000 à Paris, samedi prochain pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de débordements et pour procéder à des interpellations » avait-il annoncé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom