Une trentaine de rebelles est visée par des poursuites judiciaires en Lybie. Ces Tchadiens, Soudanais et Libyens sont accusés d’avoir commis des attaques terroristes contre le pays. 6 Libyens et 31 autres personnes appartenant à différents mouvements de la rébellion tchadienne et soudanaise sont depuis le jeudi dernier, sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par le procureur général de la Libye à Tripoli. Certaines personnes selon le procureur Siddiq al-Sour, seraient à la base des différents conflits qui ont opposé le pays de Kadhafi à la communauté internationale.

A en croire un rapport rendu publique par le procureur général de la Libye à Tripoli, les mouvements de rébellion du Tchad qui ont élu domicile au Sud de la Lybie ont perpétré des attaques contre des tribus libyennes. Ces attaques se seraient soldés par des meurtres, des enlèvements et des actes de barbaries sur les citoyens Libyens vivant au sud du pays.

Parmi les grands noms de la rébellion du Tchad mentionné dans ce dossier on peut citer : Timan Ardami, Mohamad Hassan Boulmaye, Mahamat Mahdi Ali, Mohamad Nouri, Kingabé Ougouzeimi de Tapoul.

Beaucoup d’attaques à l’actif des poursuivis

L’attaque contre le croissant pétrolier libyen, la base aérienne de Brak al-Shati et celle de Tamenhant seraient autant d’actes terroristes inscrits au compteur de certaines personnes citées sur la liste du procureur Siddiq al-Sour.  Ibrahim Jadhran aurait été à la tête de l’attaque contre La National Oil Corporation intervenue dans le deuxième semestre de l’année 2018.

L’attaque du jeudi 18 mai 2017 de la base aérienne de Brak al-Shati au sud de la Lybie qui a fait au moins 141 morts, militaires et civils confondus était également à l’œuvre d’un des noms cités sur la liste.

Il faut préciser que parmi les 6 Libyens qui font objet de poursuite par le procureur, figure en bonne place Abdelhakim Belhaj. Chef du parti politique Al-Watan il est aussi un chef de guerre depuis 8 ans. Ces troupes ont participé au pillage des ressources de la province Tripolitaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom