En Angleterre, l’annonce du décès de la reine Elisabeth II aura rythmée le weekend. Heureusement pour elle, tout va bien, mais nul doute que cette fake news devrait faire réagir.Ce weekend aura été marqué par l’annonce de la fausse mort de la reine Elisabeth II. En effet, sur les réseaux sociaux, l’improbable rumeur de son décès a fait le tour du monde en l’espace de quelques minutes, bien aidé, il faut le dire par le hashtag #RIPQueenElizabeth. Fort heureusement, tout va bien pour la régente, ainsi que son époux, le prince Philip.

Loading...

Le prince Philip, visé une première fois

En effet, tout a commencé, il y a de ça quelques mois. Au mois d’avril dernier, le prince Philip, 97 ans, se faisait opérer de la hanche. Résultat, ce dernier avait largement réduit son nombre d’apparitions, dans le but de se soigner et de recouvrer ses forces. C’est alors que sur internet a surgit la rumeur de son décès. Très vite, le buzz a pris et la reine Elisabeth elle-même décidera de réagir en privé à face à ces fake news. Une source proche de cette dernière affirmera d’ailleurs que le couple a été très touché par cet épisode.

Kensington Palace devrait mettre les choses au point

Quelques mois plus tard, c’est donc la reine elle-même qui sera victime des réseaux sociaux. En effet, une fausse capture d’écran du compte officiel de la famille royale a été relayée sur le web, faisant du hashtag #RIPQueenElizabeth, l’un des plus importants du weekend. Très vite, une seconde capture d’écran viendra appuyer la première, avec, cette fois-ci, l’écran de CNN annonçant le décès de la régente. Problème ? Les deux captures seront fausses. Une information confirmée par divers médias britanniques. De son côté, Kensington Palace n’a toujours pas réagi, mais nul doute que la mise au point devrait être sévère.

Pour rappel, lorsque la reine Elisabeth II ne sera plus en mesure de gouverner, son fils le prince Charles sera amené à prendre sa suite. Son petit-fils, le prince William est en troisième dans la liste et sera ensuite, lui aussi, invité à suivre les pas de sa grand-mère et de son père.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom