Le Venezuela s’enfonce dans le gouffre de jour en jour. Le pays fait face actuellement à une grave crise économique et socio-politique. L’assemblée nationale, contrôlée par l’opposition vient de désavouer le président du pays, Nicolas MaduroNicolas Maduro est fortement contesté pour sa gestion chaotique du pouvoir. De nombreux observateurs lui imputent la situation catastrophique que connaît actuellement le Venezuela. De plus, Maduro est de plus en plus isolé sur le continent latino-américain. Le vendredi, 14 pays d’Amérique Latine et le Canada ont décidé de mettre en place une batterie de sanctions contre le régime de Caracas.

Ces pays ne reconnaissent pas le second mandat du successeur d’Hugo Chavez, qui a été élu à la présidence vénézuélienne après un scrutin présidentiel très controversé en 2016.

En plus de cela, le Venezuela est confronté à de lourdes sanctions économiques de la part de plusieurs chancelleries occidentales notamment les États-Unis. Les Américains considèrent l’homme fort de Caracas comme un dictateur.

Vote de défiance de l’Assemblée Nationale

Maduro de son côté, estime qu’il est victime d’un vaste complot qui vise à l’écarter du pouvoir. Ce samedi, c’est le parlement vénézuélien qui a décidé de mettre encore un peu plus la pression sur le pouvoir en place.

L’Assemblée nationale a donc procédé à un vote qui permet de caractériser le second mandat de Maduro comme illégitime. Même si le vote est symbolique, le président de l’hémicycle a indiqué que cela permet de montrer que Maduro a usurpé le pouvoir et que seul son institution représente légitimement le peuple du Venezuela

4 Commentaires

  1. En Venezuela no hay militaires pour défendre au peuple ;il y a des personnes q utilisent le nom de militaires pour voler a les vénézuéliens

  2. Le Venezuela est complètement et dans tous les domaines sous l’ingérence des Cubains
    Maduro n’est qu’une marionette de Raoul Castro.

    • C’est faut sont Los “militares”que ont le pouvoir ;les cubains est en prétexte. D’autre part les même vénézuéliens rovan a alors vénézuéliens

  3. Le pouvoir…est bout du fusil…!!

    S’il a les bidasses et les pandores…de son coté….le reste…”c’est mais”..!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire