Tout semble aller contre l’ancien collaborateur de Macron. Alexandre Benalla n’aurait pas laissé de très bonnes impressions auprès de ses employeurs. S’il a souvent la chance de décrocher du travail chez des personnes assez haut placées, on peut aussi dire que certaines de ses habitudes favorisent les cessations de travail. En effet, la presse française a rendue publique la lettre qui demandait de le démettre de ses fonctions de chauffeur personnel du ministre de l’Économie d’alors, Arnaud Montebourg.

Cette correspondance du directeur de cabinet de l’ancien argentier français mettait l’accent sur les raisons qui ont milité en faveur du licenciement de celui qui est au cœur d’une affaire qui porte son nom. Entre autres raisons citées par cette lettre, on peut noter le mensonge qu’il avait inventé dans le but d’avoir un permis de port d’arme auprès des services du ministère de l’Intérieur

“A l’occasion d’un accrochage…”

Son tempérament avait également été l’une des causes de son licenciement. «A l’occasion d’un accrochage avec un autre véhicule, le ministre a dû fermement insister pour que M. Benalla évalue les dommages qu’il avait pu causer à un tiers» avait notamment martelé la lettre. Il avait aussi été déchargé de son poste à l’ELysée l’année dernière après les violences lors des manifestations du 1er mai dernier. Il lui est également reproché d’avoir utilisé des passeports diplomatiques à des fins personnelles. Depuis le début de cette semaine, il est en détention provisoire.

6 Commentaires

  1. Non c’est n est pas un monstre.C est un jeune homme instruit,compétent dans sa branche d activité, et qui a pu commettre des erreurs ici ou là.Mais on veut atteindre Macron a travers lui
    Voilà tout.Et tout le monde marche…Il ne mérite pas d etre en prison, c était un fidèle serviteur de l État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom