Les autorités camerounaises viennent d’apprendre une mauvaise nouvelle. En effet, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient suspendre leur aide militaire au Cameroun. Depuis un moment maintenant, le pays est confronté à une grave crise sécessionniste au nord du pays. Dans cette région, les combats sont violents et sanglants entre les forces de l’ordre et les groupes armés anglophones.

Ce conflit a donné lieu à deux nombreuses exactions aussi bien du côté des rebelles que des forces de l’ordre. Les USA ont donc suspendu l’aide militaire au Cameroun, suite à des faits qui montrent clairement que les forces de défense camerounaises se sont rendues coupables d’actes qui violent les conventions des droits de l’homme.

L’interpellation américaine

Par ailleurs, les États-Unis ont sommé les autorités camerounaises de mener des enquêtes afin de retrouver et sanctionner les auteurs des violations des droits de l’homme. Cette annonce américaine est un gros coup dur pour le Cameroun, tant les USA jouaient un grand rôle dans la livraison de matériels militaires de qualité.

Il y a quelques mois, l’ambassadeur américain en poste a Yaoundé, Pete Henry Barlerin avait accusé les forces de sécurité camerounaises d’avoir perpétré plusieurs exactions dans des villages camerounais. Washington a aussi retiré sa proposition faite au Cameroun de participer à un programme américain de formation de ses forces de défense.

2 Commentaires

  1. OK, sa frise exactement la RDC et la centrafrique, on arme les séparatistes qu’ils appellent rebelles qui sont en fait des terroristes bien entrainés mais on ne veut pas que l’armée légitime les combatte. donc sanctions ensuite embargo. mais dans le même temps, on fournit des armes de pointe aux terroristes/séparatistes/rebelles. après on vient pour réconcilier sous l’Egide de l’ONU. quand l’armée légitime décide de les combattre, on crie, parce que ça fausse les plans.
    s’il veulent une autonomie, alors qu’ils fassent un referendum comme en catalogne au lieu de prendre les armes. encore que la constitution doit le permettre. et vous les journalistes, vous êtes incapables de dénoncer ça.

  2. vous avez mis régime biya. les mots ont un sens. arrêter de recopier exacetement ce que vous lisez dans les medias occidentaux. dites le gouvernement Biya

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom