Jean de Dieu Momo, le ministre délégué auprès du ministre camerounais de la justice a mis Israël dans une colère noire le dimanche dernier. Invité sur le plateau de la télévision nationale camerounaise ce jour-là M Momo était entrain d’évoquer la situation politique dans le pays suite à l’arrestation de l’opposant Maurice Kamto quand il a subitement fait allusion à l’histoire du peuple juif sous l’Allemagne nazie.

Loading...

Le Cameroun exprime ses sincères regrets à l’Etat hébreu

L’état hébreu n’a pas tardé à réagir, traitant le ministre d’antisémite. Le gouvernement camerounais qui ne voulait pas se fâcher avec Tel-Aviv a  déploré à travers un communiqué « des propos inappropriés  de ladite personnalité et s’en dissocie totalement ». Le ministre des Relations extérieures du Cameroun a également rencontré Ran Gidor, l’ambassadeur d’Israël près du Cameroun pour lui transmettre de vive voix les excuses du gouvernement Camerounais et ses “sincères regrets”.

Il faut dire que c’est  Israël à travers son ministère des affaires étrangères qui a exigé des « excuses immédiates » du Cameroun  pour avoir été « outragé par cette sortie (du ministre Momo) qui décrit avec légèreté une histoire aussi triste et tragique de l’Humanité, qui fait entorse à l’image des relations entre (les) deux peuples ». 

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom