Invité au congrès extraordinaire du Parti communiste du Bénin (PCB), samedi 9 février 2019 à Cotonou, le président du parti Restaurer l’espoir (RE), Candide Azannaï, a livré quelques une de ses analyses sur la situation sociopolitique au Bénin. Il pense que le pouvoir du président Talon gouverne hors de la Constitution béninoise contre le peuple.

Pour Candidate Azannaï, il y a depuis le 6 avril 2016 au Bénin, une remise en cause du patrimoine démocratique et du consensus par les différents gouvernements du régime dit de la « rupture ». Il dénonce des actes de manipulation contre l’Etat de droit, les acquis démocratiques, les libertés et la justice au Bénin.

Mainmise sur les institutions de contre-pouvoir

Selon l’ex-ministre, le seul qui a démissionné du premier gouvernement de Talon, il est instauré dans le pays, « un pouvoir antidémocratique assis sur la vassalisation des institutions (notamment de contre-pouvoir) détournées de leur finalité démocratique et transformées en un instrument de soumission de l’Etat ». Sur cet aspect, il cite l’Assemblée nationale qui, selon lui, s’est « alignée et a permis de voter plusieurs lois liberticides ». La Cour constitutionnelle, aurait aidé le chef de l’Etat à remettre en cause nombre d’acquis démocratiques. Les cours et tribunaux et la Haac sont aussi manipulés, regrette Azannaï.

C’est ce qui a favorisé, à ses dires, la loi sur le droit de grève, la nouvelle charte des partis politiques et le code électoral, la création de la Cour de répression des crimes économiques et du terrorisme (CRIET). Il parle également d’ «une chasse méthodique contre les opposants politiques sous le camouflage d’une introuvable lutte contre la corruption ».

Pouvoir le plus antisocial

Pour le président de RE, « le pouvoir exécutif est devenu un loup pour les citoyens » avec une « indifférence et brutalité aux plus vulnérables » au Bénin. Il en veut pour preuves, l’augmentation ou l’instauration d’impôts, de taxes, de péages ; les déguerpissements ; la suppression d’entreprises ; des licenciements de milliers d’employés ; des redressements fiscaux « arbitraires».

Tous ceci, selon lui, affame la population alors que des entreprises qu’il soupçonne être celles ayant appartenir au président Talon bénéficieraient d’exonérations fiscales. « Le pouvoir de la rupture est, de tous les pouvoirs que nous avons connus depuis 1960, le plus antisocial » affirme Candide Azannaï.

14 Commentaires

  1. Quand AZANNAÏ critique Patrice TALON, j’ai du mal à diriger!!!

    Qui a parcouru monts et vallées pour dire que Patrice TALON est bon, au moment nous autres disions que ce serait l’une des plus grandes erreurs de l’ère renouveau démocratique???

    Il se permet, aujourd’hui de jouer à l’opposant. Il ne connaissait pas Patrice TALON???
    Dira t il qu’il ne savait qu’il est le plus grand p r é d a t e u r jamais connu au Bénin????!!!

    Un homme dit politique qui n’est pas en mesure de prévoir ce qui peut se passer, s’est trompé de job.
    AZANNAÏ, changez de métier!!!

  2. L’honorable Azanaï ne nous parle que de ce qu’il vit, ce qu’il endure actuemment avec toutes ces reformes. Ça lui fait mal, mais il ne peut rien y faire. Laissons le jouer au moins son rôle d’opposant!

  3. L’erreur que commet..notre philosophe politique….c’est d’ignorer..dans son analyse…que le temps..est une donnée fondamentale..

    Les beninois..qu’il pu séduire..à un temps..et qui d’ailleurs constitue son fond de commerce..ont évoluer

    Ses techniques..de fraudes dont il s’est vanté….eh bien..les nouvelles technologies de l’informations sont passé..par là…

    Enfin…je crois que pathalogiquement..il souffre de narcissisme….freudien….

    Mais…jamais je ne l’ai entendu…s’excuser..d’avoir induit le peuple dans l’erreur…

    • Même si je ne l’aime pas, Azannai n’a induit personne en erreur. Si les consignes de vote avaient un sens dans le Benin actuel, Zinsou serait aujourd’hui le President de la République. les Beninois dans leur ecrasante majorité ne voulaient pas la continuité qu’incranait LZ. D’où le choix porté sur Talon qui reste l’homme de la situation jusqu’à preuve du contraire.

  4. La honte ne tue vraiment pas au Benin! Si vous n’avez trouve plus rien a faire que raconter ces betises que vous pensez atteindre les populations desormais mures fermez-la svp et laissez les gens travailler. Depuis 1960 dites nous combien de gouvernements ont recu ces appreciations de ces differentes respectables institutions concernant la bonne gouvernance? Evidemment selon le beninois ou l’opposant beninois, faire du social c’est demander aux gens de marcher contre les bullets de banque ou rassembler les zems a la presidence et leur distribuer de l’argent!

    • Cher ami,
      Assis confortablement dans ton bureau, affublé d’un titre octroyé en conseil des ministres pour bons et loyaux services de klébétisme, bien positionné pour racketer les usager de ton administration, tu vis sûrement au-dessus des misères que connaît le commun des béninois. Voilà pourquoi, pour toi, le Bénin n’a jamais été aussi bien gouverné qu’en ce moment.
      Tout ce dont on se plaint ici sonne comme des “bêtises qu’on pense atteindre les populations désormais mures” (sic).
      D’où ton injonction à ceux qui osent trouver quelque chose à redire de “la fermer” et de de laisser bouffer tranquille. Comme depuis 1960, les autres ont eu le temps de bouffer, il faut qu’on te laisse le temps de prendre ta part aussi. Kabi?
      Et puis, à qui voulez-vous faire croire que vous ne distribuez pas de billets de banque? nous avons tous vu la vidéo des marches dans le mono. Nous avons également appris ce qui se passe dans nos villages, où les cartes d’électeurs sont massivement achetées par vos blocs. Et aussi ce qui s’est passé à Ouidah ce week-end, où les popluation ont tourné le dos à Yolande Francisco distribuant des billets de 1.000F contre adhésion à son bloc.
      Donc, franchement, vous n’êtes pas bien placés pour donner ce genre de leçons.
      Mais détrompez-vous, cher ami et consorts. Les temps ont changé, et les populations ont vraiment mûri. Tu en doutes? rendez-vous sous peu.

      • Pour ce qui concerne l’achat des cartes d’électeurs..je penses que c’est à la population..de dire stop..par une action…qui fera le tour des réseaux sociaux..
        25 fcfa..de paquet d’allumettes….et puis et puis…..et puis…..et que celà soit filmé…

        Pédagogiquement..celà confond..ceux qui nient le phénomène..et un avertissement..

    • Un loup pour les de.linquants à col blanc et autres petits sinistres margoulins (gayman) et non pour les honnêtes citoyens et le bas peuple. Azannai joue son va-tout mais il sait au fond de lui même que la probabilité qu’il retourne à l’hemicycle oxcille autour de zéro.

      • C’est bizarre, comme vous voyez la de.linquance chez les autres, mais pas dans votre propre camp!!
        Si le loup devait chasser le genre de gibier que vous décrivez, il se serait fait hara-kiri depuis fort longtemps.
        Depuis quand a-t-on vu une ma.fi.a ramener l’ordre, la bonne gouvernance et l’Etat de droit?
        Voici un président qui, candidat, nous expliquait avec éloquence qu’un Etat voyou, “c’est une Etat qui refuse d’exécuter les décisions de justice”. Aujourd’hui, que nous offre-t-il à voir? Non seulement il a fini de violer et de violenter la justice de son pays, il va maintenant étaler sa voyoucratie aux yeux de la communauté internationale.
        Et toi tu en es fier?
        Et tu trouves qu’il n’est un loup que pour les de.linquants à col blanc?
        Tu m’obliges que tu dois être précisément un de ces delin… tapis à l’ombre de la machine à broyer les autres. Mais attention, la machine peut servir à ceux qui viendront après. Et devinez qui elle broyera à ce moment-là….

  5. CANDIDE A PEUT-ETRE RAISON MAIS JE SUGGERE QU’ON EXPERIMENTE UN PEU SES REFORMES POUR VOIR LEURS IMPACTS. CAR DEPUIS 90 QUE TOUTES CES LOIS SONT APPLIQUEES LE BENIN N’a véritablement PAS EVOLUE COMME ON L’AURAIT SOUHAITE. DC ATTENDONS UNE PERIODE ACCEPTABLE POUR LES CRITIQUES MIEUX FONDES.QUANT AUX ENTREPRISES SUPRIMEES SACHEZ QUE D’AUTRES ONT ETE EGALEMENT CREEES. DC SEUL LE TEMPS PEUT NOUS INSPIRER MAIS COMME LE POLITIQUE VEUT TOUJOURS DES RESLTATS IMMEDIATS IL PEUT CONTONTINUER SA POLITIQUE

    • kia! kia! kia! kia! 😀 😀 😀
      Venez voir un “Toussaint” pas trop saint!
      Je suis mort de rire!!!!!
      Mon frère si on t’a payé pour faire le job de klébé, il faut le faire intelligemment inh! sinon tu n’auras pas de salaire ce mois-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire