Le nouveau Plan directeur des moyens régionaux de production et de transport d’énergie électrique de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est prêt. Il a été présenté et remis hier, jeudi 7 février 2019, au Chef de la Délégation de l’Union européenne au Bénin, l’Ambassadeur Oliver Nette.

C’est le Secrétaire général du Système d’échanges d’énergie Ouest africain (Eeeoa) ou (Wapp), Siengui Apollinaire Ki, qui l’a fait au siège de la délégation à Cotonou. Ce nouveau plan est la suite de celui réalisé en 2012 pour couvrir jusqu’en 2025 mais actualisé plus tôt. C’est avec l’aide financier de l’Union européenne à hauteur de 1,6 millions d’Euros (plus d’un milliard de FCFA) sur le 11ème Fonds européen de développement (FED).

C’est dans l’optique de développer un Système d’Echanges d’Energie Electrique de l’Afrique de l’Ouest (EEEOA), aux fins d’intégrer l’exploitation des systèmes électriques nationaux dans un marché régional unifié de l’électricité. Le nouveau plan est l’«outil de planification de la mise en œuvre des moyens régionaux de production et de transport de l’énergie électrique de la CEDEAO » sur les 15 prochaines années, 2019 – 2033.

Garantir l’énergie stable et fiable à des coûts abordables

Le but de tout ceci est de parvenir à un « mécanisme de coopération énergétique qui assurerait aux citoyens de la région, un approvisionnement en électricité stable et fiable à des coûts abordables à moyen et long termes» indique un communiqué de la CEDEAO et de l’UE. «L’horizon qui se présente devant nous est prometteur», affirme le Secrétaire général du Wapp. «Et l’avenir qui se dessine à l’horizon est déjà bien présent» dira l’Ambassadeur Oliver Nette.

Il en veut pour preuve, des actes primordiaux tels le lancement du marché régional de l’électricité, l’interconnexion majeure de près de 200 kilomètres entre le Ghana et le Burkina Faso, la construction en cours à Abomey-Calavi au Bénin, du centre d’information et coordination du WAPP, qui sera indique-t-il, « le centre névralgique pour la coordination de ce marché régional de l’électricité ».

Le Chef de la Délégation de l’Union européenne au Bénin a réaffirmé ce jeudi, qu’avec un investissement total de plus d’un demi-milliard d’Euros – soit plus de 325 milliards de CFA – l’Union européenne répond présente pour accompagner la CEDEAO et ses états membres dans le domaine de l’énergie, que ce soit dans l’infrastructure, la gouvernance ou la régulation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire