Au Danemark, une jeune maman de 36 ans, infirmière de profession, s’est rendue coupable d’un acte terrifiant. Pendant plus de 05 ans, elle a maltraité son fils en lui prélevant régulièrement une quantité importante de sang. L’infirmière avait commencé ses sombres agissements lorsque son fils n’avait que 11 mois. Elle a été reconnue coupable pour maltraitance et sanctionnée par une peine de 04 ans de prison.

C’est en 2017 que l’infirmière a été appréhendée par les autorités judiciaires danoises un sac de sang à la main. Son fils, âgé aujourd’hui de sept ans vit avec son père. En tout, le petit garçon aurait été transfusé 110 fois. Selon les experts psychiatres, la femme souffre d’un syndrome de Münchhausen par procuration, une affection rare, qui touche d’ordinaire les mères. Le mal se manifeste par le fait de provoquer volontairement des blessures afin d’attirer l’attention sur ses propres souffrances.

Les explications de l’infirmière

Lors de son audition au tribunal, l’infirmière de 36 ans n’a pas pu donner les raisons qui l’ont poussé à maltraiter son jeune fils, elle dira que cela est allé crescendo. “Ce n’est pas une décision que j’ai prise consciemment. Je ne sais pas quand j’ai commencé à faire ce que je n’avais pas le droit de faire. C’est arrivé progressivement. Je faisais couler le sang dans les toilettes et mettais les seringues à la poubelle”

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom