L’épave de l’avion qui transportait le footballeur italo-argentin Emiliano Sala a enfin été retrouvée au fond de la mer avec un corps à l’intérieur à une profondeur de 67,7 mètres. Le cadavre non encore identifié à l’intérieur de l’avion pourrait être celui du footballeur ou du pilote David Ibbotson, les deux occupants de l’avion avant sa disparition le 21 janvier passé au-dessus de La Manche.

On se souvient que le footballeur évoluait à Nantes en France jusqu’alors, avant d’être transféré à Cardiff dans le Pays de Galles pour un montant de 17 millions d’euros. Pour rejoindre son nouveau club, il avait emprunté un vol privé dont il aurait négocié les termes du voyage lui-même sans que son nouveau club n’ait été mêlé à l’organisation du voyage, d’après le communiqué des dirigeants du club gallois.

Malheureusement, Sala n’arrivera jamais à destination car le petit Piper Malibu monomoteur s’était abimé en mer.

Une admirable solidarité agissante

Les recherches entreprises pour retrouver le joueur et son pilote auraient été abandonnées n’eut-été le formidable élan de solidarité exprimé en ligne avec une importante cagnotte récoltée par sa famille. Grâce à ces fonds et à la générosité de footballeurs argentins tels que Lionel Messi, Nicolas Otamendi et Gonzalo Higuain la famille a pu relancer les recherches qui ont abouti à la découverte de l’épave et du cadavre.

Le désespoir de la famille

Les parents du footballeur sont sonnés et abasourdis à l’image d’Horacio Sala, père du joueur, qui n’en revient pas : « Je ne peux pas y croire, c’est un rêve, un mauvais rêve ». Triste rêve éveillé ! Espérons que le repêchage de l’épave et de son contenu permettra de comprendre ce qui s’est réellement passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire