L’ancien boxeur devenu célèbre pour avoir donné des coups de poing aux forces de l’ordre  lors d’une  manifestation des Gilets jaunes, va porter plainte contre le président français Emmanuel Macron. C’est ce qu’il a déclaré ce vendredi 08 février. Il s’agit d’une plainte pour « diffamation » et « injure raciale ». Pour comprendre l’action de Christophe Dettinger il faut avoir entendu parler de  cette supposée « conversation libre » d’Emmanuel Macron dans « son bureau » sur les Gilets Jaunes.

“Il fait passer (mon client) pour un débile mental”

Selon un journaliste du magazine Le Point, Emmanuel Macron aurait dit ceci sur l’ancien pugiliste lors de cette conversation libre : «  Le boxeur, la vidéo qu’il fait avant de se rendre, il a été briefé par un avocat d’extrême gauche. Ça se voit ! Le type, il n’a pas les mots d’un gitan. Il n’a pas les mots d’un boxeur gitan ». L’avocat de Dettinger Hugues Vigier estime qu’il s’agit d’une injure du président Macron visant un « groupe ou une ethnie ».

Le président fait passer son client pour un débile mental alors qu’il est censé préserver la cohésion sociale, ajoute-t-il. Pour rappel l’ancien boxeur a été arrêté le 5 janvier, date à laquelle il s’en est pris aux forces de l’ordre lors  d’une manifestation des Gilets Jaunes. Une manifestation qui a tourné à l’affrontement ce jour là.

Voir les commentaires

10 Commentaires

  1. Plus de 200 000 euros sur sa cagnotte leechti pour se payer un avocat et le boxeur se fait conseiller par un gars qui sait pas que le Président de la République ne peux pas être poursuivi pour ses actes… que ce soit de la diffamation ou un assassinat !!! malheureusement Macron a raison, le gars doit être un débile mental !!! avec ses 200 000 il devrait se payer un feuj cador du barreau, du thierry herzog ou du goldnadel 😉

  2. Le brut comme vous dite ne reviens pas de sorte après la barbarie et revenir en France pour vivre sur vos impôts
    Alors faite un choix parceque franchement vous savez pas sur quels pieds danser tellement vous êtes hypocrite .

  3. Le mec (C’est autorisé de dire “le mec”?) Donc, le mec frappe la police avec ded poings américains dans ses gants et on a pas le droit de le traiter de gitan. Pauvre petit…il s’attendait à une médaille et il est déçu le petit chou. Ooh me fait de la peine. Non mais cherchez l’erreur!!!

      • Magifique!
        On veut mettre le président de la république devant la justice pour avoir employé le mot «gitan» et on laisse faire des énergumènes sur les forums de discussions qui ne savent que proférer des insultes immondes à des compatriotes qu’ils ne connaissent pas. Pauvre France

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom