Les élèves du lycée Ahoune Sané de Bignona sont en grève aujourd’hui. Leur mouvement d’humeur succède à la décision du ministère de l’éducation de relever de leur fonction le Proviseur, le Censeur et le surveillant chargé de la reprographie de l’établissement. Ils sont accusés d’avoir mentionné “Coalition Sonko Président” sur les copies des élèves de la seconde.

L’inscription de “Coalition Sonko Président”

C’est par un communiqué que l’inspecteur d’académie de Ziguinchor a relaté les faits en question. “Dans le cadre des compositions standardisées du premier semestre 2018-2019 (…) il a été noté l’inscription ‘COALITION SONKO PRESIDENT’ sur les sujets distribués aux élèves“. Un fait que le ministère considère comme une entre au ” règles d’éthique et de déontologie qui président au fonctionnement des établissements scolaires “.

Les lycéens en grève

Les lycéens désapprouvent fortement cette décision et ont tenu à manifester leur colère. Ils sont soutenus par le syndicat CUSEMS (Cadre Unitaire des Enseignants du Moyen Secodaire) qui a envoyé sur place un de ses représentants pour soutenir les enseignants. Il faut finalement noter qu’une plainte contre X a été parallèlement déposée auprès du Procureur de la République de Ziguinchor par le ministère. Une enquête a été ouverte et elle suit son cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom