Ali Bongo a repris service. Après sa longue période d’absence marquée par une multitude d’événements, le président gabonnais a préféré commencer sa rentrée par un réaménagement technique au sein de ses collaborateurs. Aussi, note-t-on un nombre non négligeable de nominations à la fin du tout premier conseil des ministres qu’il a présidé après sa maladie. Des départs ainsi que des arrivés ont été prononcés autour de lui. Sur la ligne de départ, il y a le Sud-Coréen Park Sang-chul.

Loading...

Une petite promenade en voiture

Le Sud-Coréen avait assuré les trois dernières decennies sa sécurité. Il a nommé ensuite Liban Soleman, un des ses hommes de confiances au poste d’ambassadeur en Arabie saoudite. Les entreprises qui mobilisent assez de ressources pour l’État ont ainsi que les structures en charges des finances du pays ont également changé d’hommes forts. Ce premier acte posé et son bain de foule avant la séance du conseil des ministres du mardi dernier viennent suspendre les rumeurs faisant état de son incapacité à diriger son pays.

Il avait à dessein choisi de faire une petite promenade en voiture dans les rues de la capitale gabonaise pour saluer ses concitoyens. Rappelons que le président Ali Bongo Ondimba avait été hospitalisé à Riyad où il a suivi des soins. Il a ensuite poursuivi sa convalescence à l’ambassade du Gabon au Maroc.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom