Hijab de sport de Decathlon : les politiciens français vent debout contre l’initiative

Un sujet fait presque l’unamité de la classe politique en France. C’est celui relatif au hijab de sport de Decathlon. Les responsables et membres de presque toutes les formations politiques ont donné un avis assez défovorable à la vente de cet accessoire nouveau. Si certains manifestent leur opposition à la promotion du voile par une marque française, d’autres estiment que Decathlon remet en cause les valeurs de la civilisation de la France au profit du marché et du marketing communautaire.

Le réquisitoire de Marlène Schiappa

Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité femmes-hommes est revenu plus amplement sur ce sujet à la faveur d’une tribune qu’elle a publiée ce mercredi 27 février sur le site Huffington Post. Elle a déploré l’attitude de certains politiciens qui ne défendent le droit de la femme «que lorsqu’il s’agit de voile». Pour elle, les différentes réactions observées devraient également se faire ressentir sur d’autres sujets comme: le droit à l’IVG; le financement des centres de planification familiale; la lutte contre le harcèlement de rue; l’accès à la contraception pour toutes les femmes.

Publicité

«Je ne crois pas que porter le voile soit un signe de liberté, (…) d’émancipation des femmes. C’est ma conviction. Je conçois qu’on en ait une autre » fait-elle savoir. il n’est donc pas opportun «d’interdire aux femmes de porter un hijab, ou tout autre accessoire similaire tant qu’il respecte la loi». En clair, elle invite la classe politique à ne prendre au premier degré ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *