Le principal suspect des attaques portées à l’encontre du philosophe Alain Finkielkraut, a été identifié par les forces de l’ordre. Samedi dernier, l’homme d’esprit a effectivement rencontré un cortège de gilets jaunes. Très vite, un petit groupe restera auprès de lui afin de l’insulter, proférant de nombreuses attaques antisémites.

La scène elle, sera filmée et très vite relayée sur les réseaux sociaux. Le buzz sera réel et un homme en particulier intéressera les services de renseignements. Cet homme, dont le nom n’a pas été dévoilé, est filmé de manière à ce que son visage soit totalement visible, sa voix, audible. Véritablement énervé, ce dernier se montrera violent dans ses paroles, comme lorsqu’il lancera, « tu es un haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer ». Ses amis eux, iront également loin dans leurs propos en insultant Finkielkraut de « sioniste de merde », lui demandant de rentrer chez lui, car « la France est à [eux] ».

Finkielkraut ne déposera pas plainte

À la suite de la parution de ces images, une enquête « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par parole, écrit, image ou moyen de communication » a été ouverte confiée à la Brigade de répression de la délinquance à la personne. Le principal suspect lui, a été très vite reconnu et aurait évolué au sein de la mouvance radicale islamiste en 2014. Toutefois, ce dernier n’a jamais été le centre d’un suivi au titre du FSPRT, le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). 

Pour le moment, le suspect numéro 1 n’a toujours pas été arrêté par les forces de l’ordre, ni ses collègues. Ces derniers se trouvent tous sous le coup d’une plainte déposée par la Licra, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme. Le philosophe Alain Finkielkraut lui, a annoncé son intention de ne pas aller jusque là et devrait se garder d’aller en justice. Du côté politique, un petit groupe de député a décidé de travailler sur un projet de loi visant à punir l’antisionisme, de la même manière que l’antisémitisme.  

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire