Trois ans après l’arrivée au pouvoir de Monsieur Talon et
son gouvernement de “rupture”, quel est l’état réel de
l’économie béninoise ? Nous vous proposons ci-dessous une contribution de M Jean Folly

Loading...

Voir les commentaires

14 Commentaires

  1. Nous vivons une véritable calamité!!!

    Et sans scrupule, cet homme ne recule devant rien pour se maintenir au pouvoir.
    Allons nous subir l’infamie d’ un mandat de plus?????

    A la lumière de l’écartement des partis d’opposition de manière cynique de la course pour les législatives, cette question me rend malade depuis hier nuit.

    Si tant est que les béninois vivant au Bénin ont perdu toute notion de probité, d’honneur et de dignité en laissant notre pays le Bénin se dépiécer, avec un peuple humilié au vu et au su de tout le monde, dans le mensonge, la manipulation et par des intrigues de toutes sortes; la diaspora ne se laissera pas faire.

    Nous taperons à toutes les portes, nous ferons tous les compromis possibles pour que ça cesse. Ce n’est pas possible que ça continue ainsi. Le cas TALON conduira à une révolution pire que celle d’octobre 1972. Que les soutiens de Patrice TALON ne dorment plus à partir d’aujourd’hui.

    Nous avons la preuve depuis hier que cet homme est le pire espèce de béninois jamais connu. Et nous allons nous hisser à son degré cruauté pour que le combat soit égal.

  2. Ça se comprend aisément que le vécu des travailleurs et des couches populaires soit éloigné du diagnostic des experts sur la bonne santé économique de notre pays sous Talon depuis 3 ans.
    Considérez qu’il n’y plus de surfacturation
    De marchés publics douteux
    De détournements de deniers publics
    Plus d’argent pour les maîtresses et multiples épouses
    De micro Credit fantaisiste pour la construction de maisons et achats de voitures de luxe
    J’en passe
    Voilà les réalités
    Talon a fermé les robinets
    C’est tout
    Je passais
    Le Plombier

    • Les conflits d’intérêts dans lesquels nagent ceux qui nous dirigent qui prennent à leur seul profit tous les secteurs de l’économie font autant de ravage et de nuisance que tous ce que Joeleplombier a cités. Un petit clan s’est arrogé toute l’économie du pays. Il n’y a donc plus de redistribution des richesses, cela explique aussi pourquoi les populations s’appauvrissent. La croissance peut atteindre tous les pics inimaginables, tant que la situation actuelle va perdurer, le bénéficie pour le peuple sera toujours plus ténu.

      • @Paul
        Votre argumentaire ressemble à la pensée de monsieur tout le monde.
        Talon avait le monopole des affaires dans ce pays avant son élection à la magistrature suprême.
        Qu’on le traite aujourd’hui de prédateur est tout simplement réducteur
        Ce discours vient des incapables qui se prétendent opposants
        Des politiciens professionnels qui vivent sur le dos de la République
        Malheureusement

    • @Joe
      Votre analyse qui reprend les platitudes déversées par le ministre des finances de Talon est simplement révélateur de votre ignorance en matière économique…
      Est ce que les détournements ont cause la baisse du revenu moyen des béninois pour Leiden mettre au niveau de 2011 après 3 ans de Talon ?
      Est ce les détournements qui font que Talon et l’AIC s’octroient 50% d’augmentation de leur prélèvements sur les revenus cotonniers pendant que les paysans voient un maigre 2% d’augmentation ?
      C’est vous qui semblez incapable d’analyse…
      A travers l’AIC et notamment la SODECO , le clan Talon opère des prélèvements massifs sur la richesse produite. Ca ne date pas de maintenant, mais cela est institutionnalise et protege par le contrôle du pouvoir d’état qui permet de l’élargir.
      Comme dit l’article, pas besoin de retourner les fonds du trésor quand peut de façon quasi légale, prélever des sommes massives sur la richesse nationale produite.
      Talon l’a fait a son arrivée avec les 42 Mds qu’il s’est auto attribue…
      Il continue en interdisant la concurrence des usines d’égrenage, en se donnant des monopoles de fait ( quai sec d’Allada, importation d’intrants et distribution etc…) par ses sociétés écran.
      Yayi a voulu -de façon désordonnée – mettre fin a ce vol organise en col blanc… Il a failli y laisser sa vie.
      Talon est venu renforcer ce system de pillage de l’économie…
      Maintenant il cherche a l’étendre a d’autres filières par famille interposée…
      Arretez de nous raconter des histoire avec de soit disant robinets fermes, quand les vannes du pillage par le clan Talon sont grande ouvertes..

      • Gombo!!
        Tu donnes..trop d’importance à ce joeleplombier…qui n’est qu’un pur opportuniste..des réseaux sociaux…..

        C’est normal..c’est un analphabète académique…c’est à dire…sans aucun parchemin dans un domaine..donné…

        Alors celui là…peut dire..quoi…?..des balivernes…juste pour faire genre..virtuellement

        • vous avez raison..
          en voila qui nous disait qu’il allait rejoindre l’administration de Talon, puis éconduit s’est mis a le critiquer, avant de reprendre son role de porte voix ces jours ci dans l’espoir peut être d’une sinecure comme le triste blogueur Illassa devenu conseiller a la francophonie avant de pleurer pour le rapatriement de ses bagages a Cotonou alors qu’il est affecte a Cuba

          • @Gombo
            Je te sais rerieux et réfléchis contrairement à l’autre Bouvier illettré collectionneur de fautes de lexiques sur ce forum
            Sincèrement; je suis un observateur comme vous de la vie politique de notre pays.
            Je ne fais pas de la politique. Je ne suis et n’a été demandeur de rien .
            Dont acte

    • Si. Il existe des marchés publics douteux sous la présidence de Talon, notamment celui des produits phytosanitaires.

      Talon demeure inactif. Les infrastructures du pays vont à vau l’eau.

Répondre à Mum Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom