Marlène Schiappa : malgré ses excuses, la Manif pour tous la poursuit en justice

«Diffamation publique»; c’est le motif de la plainte déposée ce vendredi à la Cour de Justice de la République contre Marlène Schiappa. Cette action judiciaire entamée par le collectif «la Manif pour tous» vise à dénoncer les propos tenus par la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes que cette organisation qualifie de «scandaleux». Pour eux, ces propos résonnent comme une «insulte gravissime aux millions de Français mobilisés depuis 2012 pour témoigner pacifiquement de leur attachement à la famille». En effet, à la faveur d’une interview que la secrétaire d’Etat avait accordée au média Valeurs actuelles, elle affirmait qu’il y a une convergence idéologique entre la Manif pour tous et les islamistes radicaux.

Le Méa culpa

Les différentes réactions suscitées par cette sortie médiatique l’ont amené à présenter ses excuses à tous ceux qui été blessés par ses propos. Dans le communiqué de méa culpa, elle martèle que son «but en politique n’est jamais de blesser qui que ce soit, mais de débattre des idées».

Publicité

Elle a présenté ses excuses à toutes les personnes qui auraient pu se sentir sincèrement blessées. «Je ne mets pas sur le même plan la Manif pour tous et les terroristes islamistes, mais je souligne l’existence d’une convergence idéologique» avait-t-elle insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires