« Gucci présente ses profondes excuses pour le tort causé ». C’est par ces mots que la célèbre maison de mode italienne a dû présenter ses excuses au public choqué par une de ses créations. Vendu à 890 dollars, l’article incriminé se présente d’abord tout en noir. Sous l’aspect d’une cagoule couvrant uniquement le nez et laisse les autres partis du visage, on peut également voir la grande gueule en rouge qu’affiche ce pull.

Cette représentation renvoie à une forme théâtrale de grimage ou de maquillage et la pratique met souvent en scène un comédien blanc qui joue le rôle d’un noir dans le but d’amuser. Encore appelé « blackface » ou « grimage en Noir », cette pratique assimilée à du racisme a été vivement combattue par le mouvement afro-américain des droits civiques. Aussi le nouveau pull de « Gucci » n’avait-elle pas reçu un très bon accueil. Des voix s’étaient levée pour dénoncer cette création.

D’autres avant Gucci

 « Nous nous engageons pleinement à augmenter la diversité dans notre entreprise et à faire de cet incident une puissante leçon pour l’équipe Gucci, et au-delà. » a martelé le communiqué qui a consacré le retrait du vêtement de la vente. Les mêmes erreurs ont plusieurs fois été commises par d’autres maisons de modes. L’année dernière c’étaient Dolce & Gabbana ainsi que Prada qui avait dû retirer certains de leur produit après avoir présenté leurs excuses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom