Le Caire, la capitale Egyptienne va accueillir pour la première fois, le  festival de l’Organisation de la conférence islamique (OCI),et c’est le ballet « La Linguère » qui va représenter le Sénégal à cet évènement dont l’ouverture aura lieu le 12 février prochain. A travers ce festival, l’OCI veut présenter son organisation sous un nouveau jour dans le but de « raffermir les liens de fraternité, de coopération et de solidarité entre les peuples».

Loading...

Plusieurs nations attendues

Au menu, les prestations de troupes de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite, de l’Azerbaïdjan, de la Palestine et du Sénégal, des conférences et des symposiums sur des thématiques comme « les défis de développement durable de la Oummah, la lutte contre l’islamophobie, la littérature contemporaine dans le monde islamique », entre autres.

Troupe « La Linguère » pour le Sénégal

Lors de ces festivités, chaque pays montrera les différentes facettes de sa culture à travers des chants, des danses et des instruments de musique traditionnels. L’atout charme de la culture sénégalaise reste le ballet du théâtre national Daniel Sorano regroupant des artistes qui se sont produits dans une salle archicomble sous le rythme époustouflant des tam-tams et des danses dans une parfaite chorégraphie sous la direction artistique de Jean Tamba et Abdoulaye Mané. C’est le directeur général du Théâtre national Daniel Sorano, Sahite Sarr Samb, qui conduit la délégation Sénégalaise à ce 1er festival de l’OCI.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom