Dans quelques jours, le peuple nigérian sera appelé aux urnes dans l’optique d’élire leur nouveau président de la République. Pour ce scrutin, deux challengers sortent du lot, il s’agit du président sortant Muhammadu Buhari, et de l’ancien vice-président, Atiku Abubakar. D’après les sondages de certaines agences nigérianes, Atiku Abubakar est bien parti pour remporter la présidentielle.

Fort de sa cote de popularité du moment, l’ancien vice-président du Nigeria a indiqué tout récemment, que le parti de Muhammadu Buhari est en train de tout mettre en œuvre pour affaiblir son parti, le PDP (Parti Démocratique Populaire). Atiku Abubakar a ainsi pris à témoin l’opinion nationale sur le complot qui vise plusieurs cadres du PDP, orchestré par le régime en place.

L’appel d’Atiku Abubakar

D’après Abubakar, l’entourage de l’actuel président est dans la tourmente, depuis que les sondages ont révélé qu’il serait le vainqueur de la présidentielle du 16 février. Dans un communiqué le patron du PDP a affirmé qu’une liste de plusieurs ténors du parti d’opposition a été établie par le pouvoir en place, dans l’optique de les arrêter par la suite.

L’ancien vice-président a particulièrement ciblé un gouverneur d’un État du Nord-Ouest contrôlé par le Parti présidentiel, l’APC. Ce dernier travaillerait à nuire au PDP, en étroite collaboration avec un ministre influent du régime Buhari et la direction du parti au pouvoir. “Buhari n’est qu’un taureau dans un magasin de porcelaine qui sera bientôt expulsé par les votes des peuples le 16 février “ dira Abubakar. Ce dernier à appeler toutes les forces vives de la nation à se démarquer de tout actes qui pourraient entraver la bonne marche du processus électoral.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire