Le procès ICC Services pourrait prendre fin ce mercredi 06 février. C’est ce qu’a annoncé la radio nationale cet après midi. Ce matin, les avocats des victimes de la structure illégale de collecte et de placement d’argent ont réclamé à l’Etat et aux accusés une somme de 115 milliards de FCFA pour dédommager leurs clients. Les conseils de l’Etat béninois se sont opposés à cette demande.

La faute du troupeau est celle du berger

Pour Me Olga Anassidé, engager la responsabilité de l’Etat dans cette affaire revient à causer du tort aux honnêtes citoyens qui n’ont pas répondu aux sirènes de l’escroquerie. Ces citoyens qui ne sont pas tombés dans le piège du miroir aux alouettes. On ne saurait donc leur demander de payer des réparations aux autres qui ont fait preuve de cupidité en allant contracter avec ICC Services. Les avocats de la défense ne se sont pas laissés convaincre par les arguments de Me Anassidé. Me Gustave Kassa estime que la faute du troupeau est celle du berger.

Les victimes ont souffert d’un cumul d’infractions

Pour son collègue Alain Orunla, le bourreau tue deux fois. La deuxième fois c’est par l’oubli. Ici poursuit-il, le mépris s’est substitué à l’oubli. Les victimes ont souffert d’un cumul d’infractions que l’Etat a entretenu pas laxisme, conclut-il.  Il faut dire que le procureur spécial a pris la parole entre temps pour annoncer des réquisitions complémentaires. Il demande à la Cour de ramener l’amende des accusés à 12 millions chacun. Gilbert Togbonon a également annoncé l’extension de l’action publique à Boni Yayi, Pascal Iréné Koupaki, Issifou Kogui Ndouro, Armand Zinzindohoué et Grégoire Akofodji à cause des fonctions qu’ils occupaient au moment des faits.

8 Commentaires

  1. J’ai déjà cité cet adage dans un autre post: “le chien ne peut se permettre de confondre agouti et porc-épic”. Sinon, il en prendra pour son grade.
    Une autre façon de le dire est: “Ne chasse pas ce que tu ne peux pas tuer. Sinon, tu connaîtras la honte”.
    Yayi en a fait l’expérience le jour où il a tenté de faire arrêter Azannaï. Comme les leçons ne servent pas, Talon veut faire sa propre expérience. Laissez-le faire. Il en sortira plus humble.
    Que ce soit écrit!

  2. Togbonon ne veut toujours pas finir avec ses commérages qu’il retourne à l’université reprendre ses cours de droit il fait honte à l’Etat Béninois il est très très mal placé et d’ailleurs le titre Le témoigne déjà il est vraiment spécial

  3. Ce qui est bizzare, unique et paradoxal..dans ce pays le dahomez benin…..c’est que les batisseurs de ce pays…ce qui l’ont construit..de briques et de brocs..n’en reviendraient pas…

    apity,maga et aho….kérékou, kouandété…soglo,…voire meme yayi…n’auraient jamais eu l’idée de créer une société…et d’étre aussi pr…de la république…

    Ce n’est pas une confusion de genre…ce sera de la filouterie,du banditisme..étatique..

    Eh bien..celà n’interpelle meme pas la conscience…la morale des gens..qui se disent etre nos leaders..

    Compromissions, passivité,manque de courage…sous peine de tout perdre……me dira t on….!!!

    Franchement…la honte,le déshonneur..ne tue…plus dans ce pays..

    Alors..que j’ai vu..de mes propres yeux…quelqu’un partir au ghana..revenu sans rien…..10 ans aprés.

    un cousin à lui..(dans la plaisanterie)..le lui a balancé..dans la figure en publique..

    2 h…apres… on l’a retrouvé pendu…dans un bosquet…près du village…

  4. karl…!!!
    le coup médiatique..des tc de dollars lybiens….stockés au port…ont fait le plus dure..c’est à dire bluffer…un peuple d’immatures..cup.ides…par essence…

    Le phénomène icc..ne pouvait pas prospérer sans ses dispositions…de ce peuple…qui pérèrent les facilités..la magie..les petits kénési…sensés..donner richesse et bonheur.

    Quelques..mois plus tard..le constat…est évident…

    Seule une personne…arrive en s’en sortir…..

    Port sec,pvi,coton,acajou,pharmacie…aéroport..

    Et dire…des egns qui s’autoproclament leaders..cadres techniques…politique ..amoussou,kolawolé,houngbe,abat et pik…ne trouvent rien à dire…parce que chacun est dans son petit calcul…

  5. Piteuse fin de théâtre depuis la CRIET. Un procureur spécial qui fait une réquisition hier et qui revient dire une autre le lendemain. Enfin, il ose citer Koukpaki. Il reste les autres noms de vrais Co auteur dont le procureur Amoussou. Autre chose curieuse, des b.a.n.dits et e.s.c.ros de la bande de Akplogan et Tegbenou écope de 10 ans après avoir passé 8 à 9 de détention et paieront finalement 10 Millions chacun. Avec tout ce que les populations avides de gain facile ont perdu, l’argent, des vies, voilà leur sanction.
    Par contre Ajavon pour une prétendue affaire de 18 Kg de Cocaïnes écope de 20 ans. Koiiiiiiii gnan. Togbonon, vous ne voyez pas que c’est trop flagrant votre mission commandée ? Avez-vous été auprès de vos collègues Amoussou et Gbènameto pour avoir des conseils quand on sert aveuglement un régime la fin qui attend ? La roue de l’histoire tourne et elle tournera toujours. Wait and see.

    • ce sont pourtant les peines maximales prévue par nos textes. un procureur ne fait pas ce qu’il veut. Dites à vos députés de corser les peines en la matière au lieu de s’en prendre aux exécutants. mais je comprends bien que le problème est ailleurs, quoi que ces magistrats fassent on trouvera à dire. et c’est même normal

      • Etre vilain..moche…c’est aussi un délit..dans notre pays…parce que…peut porter atteinte à l’ordre public..

        Ce procureur..doit etre poursuivi pour ça..

  6. Ce sera très bien , c’est quand même terrible cette crise et sa gestion malheureuse. Le prétendent de la République qui fouine son nez partout. Yinwè, Yinwè voilà les résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire