Non, il ne viendra pas. En effet, de nombreuses rumeurs ont fait état de la possible participation de R.Kelly au festival « Year of Return, Ghana 2019 ». L’artiste, dans l’œil du cyclone depuis la parution du documentaire « Surviving R.Kelly », ne sera finalement pas de la partie. Une information confirmée par le comité organisateur du festival.

R.Kelly, invité d’un festival ghanéen ?

Les internautes ont été scandalisés. Cependant, leur colère n’aura duré qu’un temps, la rumeur de la possible venue de R.Kelly, chanteur couvert d’awards, mais surtout de casseroles ayant été contredite. En effet, plusieurs médias locaux ont fait état d’une invitation du chanteur, accusé par de nombreuses femmes d’attouchements et d’agressions sexuelles, pour le festival, « Year of Return ». Face à la polémique, le comité a préféré calmer le jeu, assurant que le chanteur américain n’avait pas été engagé.

Confirmant avoir eu vent des nombreuses rumeurs circulant sur le net et les réseaux sociaux, les organisateurs ont assuré, « ne pas être au courant de la venue de R.Kelly à quelconques événements proches dans le temps ». De plus, ces derniers ont assuré n’avoir jamais engagé de négociations afin de le faire venir. « Nous n’avons rien engagé, avec quique ce soit, en ce qui concerne la venue de R.Kelly ». Une rumeur qui aura toutefois permis au festival de s’offrir un sacré coup de publicité. 

La justice se mêle de l’affaire R.Kelly

Depuis la diffusion du fameux documentaire, R.Kelly semble d’ailleurs avoir totalement disparu des radars. Celui qui assurait n’avoir rien à se reprocher a toutefois décidé de faire profil bas, le temps que la situation se tasse. Pour rappel, une enquête a été ouverte du côté de Chicago, tandis qu’en Géorgie, les forces de l’ordre ont décidé de faire de même. La parution du documentaire « Surviving R.Kelly » a fait grand bruit outre-Atlantique, de nombreuses personnes ayant découvert l’artiste sous un autre jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom