L’Église le reconnaît. En effet, mardi 5 février, le pape François, dans l’avion qui le ramenait d’une visite aux Émirats arabes unis, a reconnu que des religieuses avaient effectivement été agressées sexuellement par des prêtres et des évêques. Des faits qu’il n’avait jamais vraiment abordé aussi directement.

Loading...

Le pape François reconnaît que l’Église doit en faire plus

Selon ses dires, la situation serait d’ailleurs loin d’être résolue puisque ces faits seraient toujours d’actualité dans “quelques congrégations nouvelles et dans quelques régions“. Cependant, ce dernier a souhaité mettre les choses au point, assurant que ses services travaillaient activement sur ce dossier. Plusieurs personnes ont d’ailleurs été entendues sur le sujet, suspendues, et même renvoyées. Cependant, l’Église doit fait plus sur ce point. “Devons-nous faire quelque chose de plus ? Oui ! En avons-nous la volonté ? Oui !” a-t-il insisté, montrant toute sa détermination.

Visiblement satisfait des premiers progrès observés et des décisions appliquées, le pape François a également souhaité saluer son prédécesseur, le pape Benoît XVI qui, selon lui, a fait preuve d’énormément de courage. Sa décision, de dissoudre la congrégation féminine des Sœurs contemplatives de Saint-Jean était par exemple une décision importante selon lui. Là-bas, s’était ainsi installée une sorte de secte via laquelle des femmes étaient régulièrement abusées par des clercs et le fondateur.

De plus en plus de témoignages

Un exemple qui pousse d’ailleurs de plus en plus de religieuses à ouvertement parler des méfaits subis. En Inde par exemple, une sœur a récemment dévoilé à la presse avoir été abusée sexuellement à de multiples reprises par un évêque catholique. En Europe, une ancienne religieuse allemande a également confié qu’un haut responsable de la Congrégation pour la doctrine de la foi, s’était montré un peu trop entreprenant à son encontre, et ce, à de multiples reprises. Résultat, ce dernier a présenté sa démission, plus de quatre années après avoir reçu un avertissement de la part de l’Église.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom