Fréddy Houngbédji

Le dossier Aclassato semble troubler la sérénité des membres de la Céna. En effet, la carte d’électeur de ce Monsieur a été retrouvée dans les dossiers de candidature du PRD pour les législatives d’avril prochain. Selon le président de la Céna, l’intéressé avait déjà saisi la Commission électorale par exploit d’huissier d’une correspondance par laquelle il a appelé à l’attention du président du PRD qu’il ne disposait pas de carte d’électeur et qu’il ne pouvait  donc pas être candidat.

“Ma tentative de le ramener à la raison n’a pas abouti”

Malgré cette requête, dit-il, il a été retenu comme candidat et a constaté que son nom figurait dans les dossiers de candidature du PRD. Le procureur de Cotonou qui s’est saisi de cette correspondance  a ouvert une enquête explique Emmanuel Tiando. C’est à ce titre qu’il  a été convoqué à la brigade criminelle d’Aglangandan, Face à la presse hier mercredi 13 mars, le président de la Céna informait qu’il lui a été demandé de se présenter avec le dossier de M Aclassato Salvador.

Vu que la cantine contenant le dossier était dans le bureau de la vice-présidente de la Céna, M Tiando dit avoir demandé à celle-ci d’appeler le commissaire Freddy Houngbédji qui en détenait les clés afin qu’il vienne l’ouvrir. Freddy Houngbédji aurait refusé de s’exécuter selon le président de la Céna. « Ma tentative de le ramener à la raison n’a pas abouti. J’ai donc fait état de ce refus devant le bureau de la brigade criminelle en attendant la suite qui sera réservée à ce dossier» ajoute-t-il. Le mis en cause, en l’occurrence le commissaire Houngbédji n’a pas tardé à réagir.

“Je ne veux pas être jeté en prison…”

Pour lui, il n’est pas question d’ouvrir la cantine  sans que la plénière ne se réunisse. « On me demande moi de venir ouvrir, non je ne veux pas être jeté en prison le lendemain au motif qu’il y a eu de substitution frauduleuse dans la cantine. J’ai demandé à ce que la plénière se réunisse » a-t-il déclaré. Selon ses dires, il faut que la plénière  l’autorise à ouvrir la cantine sinon il ne s’exécutera  pas. L’homme semble donc très méfiant.

Voir les commentaires

15 Commentaires

  1. Commenter :je crois qu’il a raison de demander un accord de la pleniere pour que apres tout ne tombe pas sur sa tete..courage mon cher Freddy

  2. Le commissaire Freddy HOUNGBEDJI a pris des précautions que certains peuvent trouver excessives et d’autres trop douteuses. Il dit en substance qu’il ne veut pas être jeté en prison pour des raisons de violation de la sécurité. En définitive qu’elle est la procédure normale, habituellement pratiquée et mise en place en la circonstance ?

  3. Fredy…un fils de….comme le benin…en a connu….et que je ne supporte pas…du tout(tous les fils de)….dis je a raison….dans la forme….

    Dans ce pays de ruse et de rage..il faut etre vigilant…mais je pense..qu’il est dans le beau drap

    C’est lui qui..a volé les documents…..mais cet acte rend service à la république…meme si pénalement..il va à répondre

    La face cachée de la rupture est mies à nue..

    Et pour nous..les souffis..ce sont des signes…qui ne trompent…pas

    L’édifice se fissure…sous nos yeux..avant de s’écrouler…dans peu de temps…

    • Aziz c’est de la diffamation et procès d’intention que tu lui fais. peus-tu nous expliquer comment c’est lui qui a volé ou soustraire les documents ? esque c’est parceque il porte le patronyme Hounbgedji?

    • Qu’est-ce qu’il a fait? N’êtes vous pas au courant que les Papiers administrafs incriminés sortis de la CENA sont aussi à la Possession des autres membres de la CENA? Ou bien pensez-vous que parcequ’il Porte le nom de Houngbedji, il doit être automatiquement le coupable présumé. Le coupable c’est bien Tiando qui a été de conivence Avec le gouvewernement pour saboter l’autonomie de la CENA.

  4. Cette histoire est rès sérieuse. Il faut que le commissaire Houngbdji Fredy tienne bon, pour que le peuple puisse tout sur la Machination et le patrouillage qui s’est passé à la CENA Sous Pression du Gouvernement et de l’administration.
    Tiando doit expliquer à la Nation , pourquoi bien que l’article 14 de la loi nnuméro 2018-31 d8 9 Octobre 2018 portant Code électoral en République du Bénin dispose que la CENA dispose d’une réelle autonomie par rapport aux institutions de la République , il s’est laissé embrigader par le pouvoir exécutif jusqu’à se trouver sous cette pression qui a conduit à ces actes de méfiance au sein de la CENA. L‘injonction de la cour suprême dans le procéssus des élections par l’exigence d’un certificat de conformité est-elle comptable pour la commission électorale nationale autonome?.
    Pourquoi trouve-t-il nécessaire de devoir révéler à un procureur et au grand public les cheminements des délibérations confidentiels de la CENA. Et s’empresse sans la convocation d’une plenière à faire ouvrir en séparée la cantine de la CENA, où se trouvent les pièces confidentielles. Ne voit-il pas Monsieur Tiando d’avoir trahir ainsi l’autonomie de la CENA et a trahi sa mission.

  5. Mr Freddy ne toucher a rien, Cest un piege tendu. Reste sur ta Position, car tu n’as pas interet a ouvrir la cantine. Soit Tiando lui meme vient l’ouvrir.

  6. Freddy Hounbgedji votre non est bien vue et salutaire car les porteurs de chapeau veulent vous faire porter leurs chapeaux soyez atchédji et encore atchédji

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom